Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Repli attendu, plus de 1 000 morts liés au Covid-19 mardi aux Etats-Unis

AOF - 22 juillet 2020


(AOF) - Les marchés européens sont attendus en légère baisse après avoir mollement réagi hier au plan de relance européen. La pandémie reste au coeur des inquiétudes. Les Etats-Unis ont ainsi enregistré hier pour la première fois en juillet plus de 1 000 morts liés au Covid-19. Si le nombre de décès continue d’augmenter, la reprise de l’activité actuellement en cours risque de péricliter. A Paris, les investisseurs réagiront aux performances trimestrielles de Valeo et d’Orpea. STMicroelectronics devrait lui bénéficier de résultats moins mauvais que prévu de son concurrent Texas Instruments.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une bougie noire avec une mèche haute proche de la résistance à 5 197 points, le tout dans des volumes en progression à 3,1 milliards d'euros. Les acheteurs ont tenté un démarrage haussier avec un nouveau gap mais les vendeurs ont rapidement repris le contrôle. L'indice semble donc limité par cette résistance clef : sous cet obstacle, il n'y aura pas réellement de potentiel d'accélération.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


VENTE-UNIQUE.COM
Vente-unique.com a réalisé un chiffre d’affaires au troisième trimestre, clos fin juin, de l’exercice 2019-2020, de 31,9 millions d'euros, en croissance de 45%. L'expert de la vente en ligne de mobilier rappelle qu'il couvre à la fois la période de confinement lié à la pandémie de Covid-19 et la période de déconfinement. " Alors que l'émergence de la crise sanitaire avait pesé sur l'activité commerciale du 2ème trimestre (+2%), le confinement a accéléré le mouvement déjà engagé de mutation du marché européen du meuble des magasins vers les acteurs du e-commerce " a souligné Vente-unique.

ORPEA
Orpea a réalisé mardi soir son point d’activité au titre du deuxième trimestre 2020. Ainsi, le spécialiste de la prise en charge de la dépendance a publié un chiffre d’affaires de 923,2 millions d’euros sur la période, en légère baisse de 0,8% à données publiées et de -5,5% en organique par rapport au deuxième trimestre 2019. La fin du premier trimestre et l’ensemble du deuxième trimestre ont été marqués par la pandémie de la Covid-19.

EIFFAGE (APRR)
Le chiffre d’affaires consolidé d’APRR hors Construction s’est établi à 934,3 millions d’euros au premier semestre 2020, en baisse de 25,3 %. Le trafic total, mesuré en nombre de kilomètres parcourus, a connu sur cette période une baisse de 30,6 % en comparaison avec l’année précédente. Le trafic des véhicules légers a chuté de 34% et le trafic des poids lourds a régressé de 14,1 %.

VALEO
Valeo a dévoilé mardi soir ses résultats au titre du premier semestre 2020. Ainsi, l’équipementier automobile a dégagé une perte nette (part du groupe) de 1,215 milliard d'euros sur la période, contre un bénéfice net de 162 millions d’euros un an plus tôt. Les comptes sont plombés par des charges non récurrentes à hauteur de 622 millions d’euros liées à la crise du Covid-19.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les investisseurs attendent les ventes de logements anciens au mois de juin à 16 heures et la publication de l'évolution hebdomadaire des stocks de pétrole.

Ce matin, l'euro s'effrite de 0,02% à 1,1530 dollar.

Hier à Paris


Les marchés actions européens ont réduit leurs gains en fin de séance, pénalisés par des prises de bénéfices. Les investisseurs ont néanmoins salué l'accord sur le plan de relance de l'Union Européenne de 750 milliards d'euros destiné à redynamiser les économies du Vieux Continent. Dans ce contexte porteur, la salve de résultats d'entreprises américaines a été bien accueillie, notamment ceux d'IBM et de Coca-Cola. Le CAC 40 a clôturé sur une progression de 0,22% à 5 104,28 points après avoir bondi de 1,6% en milieu de matinée. L'Euro Stoxx 50 a gagné 0,51% à 3 405,49 points.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont fini en légère hausse, soutenus par les résultats trimestriels supérieurs aux attentes d’IBM et Coca-Cola et la hausse des cours du pétrole. En revanche, les valeurs technologiques ont reculé alors que la capitalisation combinée d’Amazon, Apple, Microsoft et Alphabet a dépassé celle de la totalité de la cote japonaise. Plusieurs grands noms du secteur doivent dévoiler leurs résultats trimestriels dans les prochains jours. L’indice Dow Jones a clôturé sur un gain de 0,60% à 26 840,40 points tandis que le Nasdaq Composite a cédé 0,81% à 10 680,36 points.