Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Repli en vue

AOF - 20 mars 2019


(AOF) - Les marchés actions européens devraient ouvrir en baisse ce mercredi. Les investisseurs attendent la décision de politique monétaire de la Fed à 19h. Optimistes, ils tablent sur une position accommodante sur les taux d'intérêt. En revanche, de nouvelles craintes sur les négociations commerciales sino-américaines sont apparues dans le sillage d'informations de presse. Par ailleurs, les principaux négociateurs du dossier devraient se retrouver à partir de la semaine prochaine à Pékin. Au chapitre des valeurs, les investisseurs arbitreront notamment les résultats annuels d'Hermès.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une cinquième bougie blanche avec une mèche haute proche de la résistance à 5463 points. Les volumes ont diminué à 3,11 milliards d'euros mais la tendance haussière ne donne pas encore de signe de faiblesse. Le seul risque est l'éloignement relatif du premier soutien à 5225 points et la proximité avec la borne haute du canal ascendant. Une pause, voire une consolidation est possible pendant quelques jours, le temps pour le marché de reprendre son souffle.


Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIR FRANCE-KLM 

Air France-KLM annonce le lancement d'une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles ou existantes à échéance 2026 par voie de placement privé auprès d'investisseurs institutionnels uniquement, pour un montant nominal maximal de 500 millions d'euros, dans la limite d'un nombre maximum de 30 millions d'actions sous-jacentes. Le produit net de l'émission sera affecté aux besoins généraux de financement de la Société, et notamment au refinancement des obligations subordonnées perpétuelles émises en 2015.

VISIATIV
Visiativ a enregistré en 2018 un résultat net part du groupe de 3,3 millions d’euros, en recul de 31% et un Ebitda de 13,1 millions d’euros, en augmentation de 46%. L’éditeur et l’intégrateur de plateformes collaboratives et conseil en innovation affiche une marge d’Ebitda de 8% contre 7,2% en 2017. Le chiffre d’affaires a atteint 163,2 millions d’euros, matérialisant une croissance totale de 31%, dont +10% en organique, dépassant ainsi significativement l’objectif de 155 millions d’euros relevé en septembre 2018.

AKKA
Akka Technologies a connu une année 2018 faste, dépassant ses objectifs et finalisant l’acquisition de la société américaine PDS Tech, spécialisée dans le secteur de l’aéronautique. L’année dernière, le résultat net a bondi de 20,4% à 53,1 millions d’euros tandis que le résultat opérationnel d’activité a progressé de 22,2% à 116,7 millions d’euros. Il a représenté 8% des revenus, en amélioration de 80 points de base.

MAISON FRANCE CONFORT
Maison France confort a affiché sur l’ensemble de l’année 2018 un résultat net en repli de 13,7% à 24,6 millions d’euros. Le résultat opérationnel est en repli de 14% à 36 euros et la marge opérationnelle ressort à 4,5% contre 6,6% un an auparavant. Pour sa part le chiffre d’affaires progresse de 6% à 804 millions d’euros, grâce notamment à des prises de commandes records enregistrées en 2017, malgré un allongement progressif des délais de construction et l’impact des mouvements sociaux d’ampleur nationale sur le dernier trimestre.

NICOX
Nicox annonce l’initiation d’une étude clinique de phase 2 afin d’évaluer le NCX 4251, sa nouvelle suspension brevetée de nanocristaux de propionate de fluticasone, développé comme premier traitement topique ciblé du bord de la paupière chez les patients présentant des épisodes aigus de blépharite. Nicox prévoit de communiquer les premiers résultats de cette étude de phase 2 au cours du quatrième trimestre 2019.

Les chiffres macroéconomiques

La décision de politique monétaire de la Fed sera donnée à 19h.


Hier à Paris


Les marchés actions européens ont clôturé la séance dans le vert, alors que doit se tenir aujourd'hui et demain le comité de politique monétaire de la Fed. Optimistes, les investisseurs tablent sur une position accommodante de la Fed, qui rendra sa décision demain. Ainsi, les incertitudes concernant le Brexit et les négociations sino-américaines ont été relégué au second plan. Côté statistique, l'indice Zew du sentiment des investisseurs allemands sur les perspectives économiques s'est nettement amélioré en mars. Le CAC 40 a progressé de 0,24% à 5425,90 points.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé la séance dans le désordre ce mardi, tiraillés entre l'optimisme quant à une position accommodante de la Fed sur les taux d’intérêt et un regain de craintes concernant les négociations commerciales sino-américaines. A ce sujet, plusieurs informations de presse ont semé le doute. Dans ce cadre, les investisseurs relèguent au second plan la hausse décevante des commandes à l'industrie de janvier. Au son de la cloche, le Dow Jones a perdu 0,10% à 25 887,38 points et le Nasdaq Composite a gagné 0,12% à 7 723,95 points.