Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Repli en vue

AOF - 09 août 2019


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en baisse en cette fin de semaine marquée par un regain d'inquiétudes sur le front du commerce international. La Maison blanche tarderait, selon une information Bloomberg, à se prononcer sur l’octroi de licences à des entreprises américaines pour les autoriser à travailler avec Huawei. Côté statistiques, les investisseurs seront notamment attentifs aux prix à la production de juillet aux Etats-Unis à 14h30. Ils sont attendus en hausse de 0,2% après +0,1% en juin.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un longue bougie blanche avec une ombre basse. Les acheteurs ont très vite pris le contrôle et ne l'ont pas lâché. Le gap hebdomadaire est ainsi fermé, et les perspectives grandement améliorées pour les semaines qui viennent. Même si le CAC 40 peut consolider quelques heures, la résistance à 5500 points devrait être atteinte la semaine prochaine.


Les valeurs à suivre aujourd'hui


AIRBUS
En juillet 2019, Airbus indique avoir livré 69 appareils à 41 clients. Entre janvier et juillet, le géant aéronautique a ainsi livré 458 avions. Pour mémoire, Airbus prévoit de livrer entre 880 et 890 avions commerciaux en 2019 (contre 800 l'an dernier). 


EVOLIS
Evolis a dévoilé jeudi soir ses résultats du premier semestre 2019. Ainsi, le spécialiste des systèmes d’impression sur cartes plastiques a dégagé un bénéfice net de 2,2 millions d'euros sur la période (-26,7% sur un an) et un résultat opérationnel de 3,3 millions d'euros (-21,2%). Il en découle une marge opérationnelle de 7,9%, contre 10,8% un an plus tôt. Enfin, le chiffre d'affaires a progressé de 8,7% à 41,3 millions d'euros.

DBV TECHNOLOGIES
DBV Technologies sera à surveiller vendredi sur la place de Paris. La biotech a retenté sa chance avec Viaskin Peanut, un patch high tech contre les allergies à l'arachide. Ainsi, la société a annoncé mercredi soir avoir déposé une nouvelle demande de licence biologique (BLA) auprès de l'Agence américaine des produits alimentaires et médicaments (FDA). Et ce, dans le calendrier qu'elle s'était fixée. Les investisseurs ont applaudi jeudi: le titre a bondi de 10,17% à 17,88 euros sur la place de Paris.

Les chiffres macroéconomiques

En France, l'emploi salarié au deuxième trimestre (estimation flash) et l'indice de la production industrielle de juin sont attendus pour 8h45.

Aux Etats-Unis, les prix à la production de juillet seront dévoilés à 14h30.


Vers 8h, l'euro est quasi stable à 1,1196 dollar.

Hier à Paris


Après plusieurs séances difficiles, les Bourses européennes ont sorti la tête de l’eau. Ainsi, le CAC 40 a pris 0,61% à 5 266,51 points et l’EuroStoxx 50 a progressé de 0,56% à 3 309,99 points. Ce rebond a toutefois été limité en raison de la résurgence des craintes concernant la conjoncture mondiale et la guerre commerciale sino-américaine. Cela s’est traduit par un recul généralisé des rendements sur le compartiment obligataire, une envolée de l’or et une lourde chute des cours du pétrole. Côté statistiques, la production industrielle en Allemagne pour le mois de juin a déçu.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé en hausse ce jeudi dans un contexte de reflux de l’aversion au risque. Les rendements obligataires sont remontés, les exportations chinoises ont progressé en juillet et les inscriptions au chômage US ont affiché un recul surprise. Des nouvelles, qui ont rassuré les investisseurs. Côté valeurs, Lyft, AIG et Viacom ont réussi leur grand oral trimestriel. Au son de la cloche, le Dow Jones a gagné 1,43% à 26 378,19 points tandis que le Nasdaq Composite a pris 2,24% à 8 039,16 points.