Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Retour au calme

AOF - 11 novembre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens pourraient débuter la séance en légère baisse après un début de semaine euphorique. La journée, fériée dans plusieurs pays pour fêter l'armistice de la première guerre mondiale, s'annonce très calme. A priori, les investisseurs devraient poursuivre leur mouvement de rotation sectorielle en abandonnant les valeurs "Covid" comme les technos et les fabricants de tests, au profit des valeurs cycliques du tourisme, du transport, bref, celles qui ont été les plus malmenées ces derniers mois et qui profiteront le plus du potentiel vaccin.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une nouvelle bougie blanche de plus petite taille mais toujours avec des volumes très importants (8,1 milliards d'euros). L'accélération haussière se poursuit sur un rythme moins élevé, les cours s'approchant de la résistance à 5 509 points. Il n'y a cependant pas de signe d'arrêt de cette impulsion pour l'instant.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALSTOM
Alstom a présenté mardi soir ses résultats du premier semestre 2020-2021 (avril-septembre). Ainsi, le spécialiste du ferroviaire a publié un bénéfice net des activités poursuivies (part du groupe) de 161 millions d’euros sur la période, contre 213 millions d’euros lors du premier semestre 2019-2020. De son côté, le résultat d'exploitation ajusté s'établit à 263 millions (-18% sur un an), menant à une marge de 7,5% (contre 7,7 % un an plus tôt).

CAPGEMINI
Capgemini a conclu un accord en vue d'acquérir la société australienne RXP Services pour 95,5 millions de dollars australiens (environ 59 millions d'euros). Basé à Melbourne, avec des sites à Sydney, Canberra et Hobart, RXP Services (dont le chiffre d'affaires atteint les 127 millions de dollars australiens pour l'année fiscale se terminant le 30 juin 2020) accompagne ses clients, appartenant aux secteurs d'activités clés dans le pays, en leur fournissant des solutions digitales de bout en bout, de leur conception et mise en oeuvre, à leur maintenance.

SCOR
Dans un jugement rendu le 10 novembre 2020, le Tribunal de commerce de Paris a jugé que Monsieur Thierry Derez, le PDG de Covéa, avait violé ses obligations légales et fiduciaires d’administrateur en son nom propre de Scor (en matière de loyauté, conflit d'intérêts et confidentialité), en transmettant à Covéa et ses conseils des informations et documents confidentiels de Scor dans le dessein de favoriser indûment la préparation et la mise en œuvre par Covéa d’un projet non-sollicité de prise de contrôle de Scor.

VALNEVA
Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé qu’elle convoquera une Assemblée Générale Extraordinaire pour le 22 décembre 2020. La société espère ainsi obtenir les autorisations nécessaires pour préparer une éventuelle cotation et une offre publique d’actions sous forme « d’American Depositary Shares » (chacune représentant un nombre d'actions ordinaires de la société) sur le Nasdaq en 2021, sous réserve de l’état du marché et d’autres conditions. Le calendrier, le nombre de titres offerts et leur prix d’offre n'ont pas encore été déterminés.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs se contenteront aux Etats-Unis de l'évolution hebdomadaire des stocks pétroliers à 14h30.

Vers 8h15, l'euro grappille 0,05% à 1,127 dollar.

Hier à Paris

Les principaux marchés actions européens ont prolongé leur rebond, toujours soutenus par l'espoir d'un potentiel vaccin. Les opérateurs ont compris que seule l'éradication de la pandémie permettra un retour à la normale. A cet égard, les Etats-Unis affichent leur optimisme en affirmant qu'ils pourraient démarrer leur campagne de vaccination dès le mois prochain, soit dès que le vaccin aura reçu le feu vert de la FDA. A la Bourse de Paris, les valeurs bancaires se sont de nouveau distinguées. Le CAC 40 a gagné 1,55% à 5 418,97 points. L'Euro Stoxx 50 a progressé de 1,02% à 3 442,62 points.

Hier à Wall Street

Mardi, les marchés actions américains ont clôturé en ordre dispersé. Les valeurs traditionnelles ont continué d'être soutenues par l'espoir suscité par le potentiel vaccin. Dans l'après-midi, les Etats-Unis ont estimé qu'ils pourraient démarrer une campagne de vaccination dès le mois prochain, soit dès que le vaccin aura reçu le feu vert de la FDA. Au chapitre des valeurs, Boeing a poursuivi son rebond permettant en partie au Dow Jones de gagner 0,9% à 29 420,92 points. Le Nasdaq a cédé 1,37% à 11 553,86 points, pénalisé par la rotation sectorielle des gérants qui cèdent les valeurs "Covid".