Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Trump rassure, les marchés respirent

AOF - 05 octobre 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens devraient rebondir à l'ouverture ce lundi dans le sillage de Tokyo. Ce matin, l'indice Nikkei a clôturé sur un gain de 1,23%. Les investisseurs sont rassurés par la santé de Donald Trump. Le président américain, atteint par le Covid-19, pourrait sortir aujourd'hui de l'hôpital. Les opérateurs seront par ailleurs attentifs aux résultats définitifs des enquêtes d'activité menées auprès des directeurs d'achat en Europe et aux Etats-Unis pour le mois de septembre. Au chapitre des valeurs, Veolia s'est engagée à ne pas lancer d'OPA hostile sur Suez.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une bougie blanche avec une clôture au plus haut de la séance, réalisée dans des volumes réduits à 2,7 milliards d'euros. Les acheteurs sont revenus après le comblement du gap haussier : ils ont permis d'équilibrer la semaine de cotation. Mais tant que la résistance à 4 872 points ne sera pas franchie en clôture, il n'y aura pas de réel potentiel haussier.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

DELTA DRONE
Delta Drone a annoncé le tirage de deux tranches d'Ornan (obligations remboursables en numéraire et/ou en actions nouvelles) d'un million d'euros de valeur nominale. Ce tirage a été réalisé au profit du fonds d'investissement YA II PN, LTD, fonds géré par la société de gestion américaine Yorkville Advisors.

EDF
Vendredi, EDF (+5,75% à 9,70 euros) a profité de la perspective d'une réforme prochaine de la régulation du parc nucléaire français. Reuters a en effet publié hier soir une dépêche révélant que l'électricien public s'attendait à ce que les discussions entre la France et la Commission européenne au sujet du projet de réforme du dispositif de l'Accès régulé à l'électricité nucléaire historique (Arenh), mises à l'arrêt par la pandémie au premier semestre, aboutissent très vite.

SOCIETE DES BAINS DE MER
La Société des Bains de Mer (S.B.M) a annoncé vendredi soir devoir accélérer la mise en œuvre d’un plan de restructuration global, notamment en matière sociale. Face à une situation économique très préoccupante, le groupe S.B.M. doit négocier, dès les jours prochains, "des mesures difficiles et structurantes pour réduire les contraintes qu’il supporte en termes de surcoûts d’exploitation, en complément des dispositions déjà mises en place au cours des derniers mois".

VEOLIA
Dimanche, Veolia a annoncé qu'à la suite des discussions constructives menées avec le management de Suez depuis le 1er octobre, et comme confirmé à Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d'administration d'Engie, le groupe s'engage inconditionnellement à ne pas déposer d'offre publique d'achat hostile à l'issue de la cession des titres détenus par Engie dans Suez. Toute offre publique d'achat sur le solde du capital de Suez nécessitera donc un accueil favorable préalable du conseil d'administration de Suez.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice PMI Markit Composite (définitif) pour le mois de septembre en France est attendu à 9h50, celui pour l'Allemagne à 9h55 et pour la zone euro, à 10h.

L'indice Sentix de la confiance des investisseurs en octobre en zone euro sera dévoilé à 10h30.

Les ventes au détail pour le mois d'août en zone euro seront connues à 11h.

Aux Etats-Unis, l'indice PMI Markit Composite (définitif) pour le mois de septembre est attendu à 15h45 et l'indice ISM des services, également pour le mois de septembre, à 16h.

Vers 8h30, l'euro gagne 0,11% à 1,1729 dollar.

Vendredi à Paris

Les marchés européens ont terminé proches de l'équilibre même si le président américain et son épouse ont été testés positifs au Coronavirus. Selon les dernières informations, le président américain ressentirait seulement des " symptômes légers ", mais cette contamination renforce l'incertitude sur les marchés. Le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis n'a pas réconforté les investisseurs, les créations de postes étant inférieures aux attentes. Le taux de chômage est en revanche plus faible. En repli ce matin, le CAC 40 a gagné 0,02% à 4824,88 points et l’EuroStoxx50 a cédé 0,1% à 3190,93 points.

Vendredi à Wall Street

Fin de semaine difficile à Wall Street. Les investisseurs se sont inquiétés de l’évolution de la campagne électorale et d’un éventuel report de l’élection alors que Donald Trump a été testé positif au Covid. Dans ce climat tendu, l’annonce d’une baisse plus marquée que prévu des créations d’emplois en septembre, a ravivé l’inquiétude sur la santé de la première économie du monde. Pour rester dans le thème sanitaire, plus de 19 000 salariés d’Amazon ont été touchés par le virus aux Etats-Unis. Le Dow Jones a abandonné 0,48% à 27 682,81 points. Le Nasdaq a cédé 2,22% à 11 075,02 points.