Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Un nouveau palier franchi dans la guerre commerciale sino-américaine

AOF - 18 septembre 2018


(AOF) - Les marchés actions européens devraient ouvrir sur une note baissière ce mardi, alors qu’un nouveau palier a été franchi dans la guerre commerciale opposant la Chine et les Etats-Unis. Ainsi, Donald Trump a confirmé durant la nuit la mise en place de nouvelles taxes sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires. Le taux sera de 10% dans un premier temps, il sera ensuite augmenté à 25%. L’agenda macroéconomique sera vide de ce coté-ci de l’Atlantique. Côté valeurs, la publication de Virbac sera arbitrée et TF1 tiendra une journée investisseurs.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche à petit corps, avec une mèche basse. A l'approche de la résistance à 5366.34 points, les vendeurs ont tenté de lancer un mouvement baissier sans succès pour l'instant. Les volumes plutôt faibles à 2.75 milliards d'euros traduisent un épuisement du rebond depuis le support majeur à 5243 points. Mais, comme d'habitude, c'est probablement du côté des Etats-Unis qu'il faudra guetter un signal de tendance.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CASINO

Casino étudierait la fermeture ou la cession de 20 de ses 110 hypermarchés Géant, selon les Echos. Le PDG, Jean-Charles Naouri, a évoqué cette possibilité à la fin de la semaine passée lors d'une rencontre avec les analystes de Kepler Cheuvreux, précise le quotidien. Ces hypermarchés sont situés dans le nord de la France ou des zones qui se dépeuplent et s'avèrent non rentables, explique le média.

GTT
GTT a annoncé avoir signé un contrat de licence et d'assistance technique avec Keppel Offshore & Marine, permettant à Keppel O&M de commercialiser des solutions de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) utilisant les systèmes de confinement à membranes de GTT.

IPSOS
Ipsos, l'entreprise de sondages française, a obtenu avec succès les autorisations obligatoires des autorités de la concurrence à la suite de l'accord avec GfK afin d'acquérir quatre divisions globales de solutions d'études personnalisées de GfK : « Customer Experience », « Experience Innovation », « Health » et « Public Affairs ». La clôture de l'opération envisagée est attendue pour le 1er octobre, a indiqué Ipsos dans un communiqué.

VIRBAC

Virbac vient de lever le voile sur ses résultats du premier semestre 2018. Ainsi, le laboratoire pharmaceutique dédié à la santé animale a publié un résultat net (part du groupe) de 12,3 millions d'euros sur la période, en baisse de 11,9% par rapport au premier semestre 2017. Virbac explique que cette évolution est " liée à la dépréciation de l'actif d'impôt différé sur les pertes fiscales américaines du premier semestre 2018 (3,4 millions d'euros), à l'instar de la position retenue dans les comptes consolidés au 31 décembre 2017 et en application de la norme IAS12 ".

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance de l'indice immobilier NAHB pour le mois de septembre (16h00).

Hier à Paris

Lundi atone pour les actions. Les investisseurs jouent la prudence dans l'attente de nouvelles fraiches en provenance des Etats-Unis. Et les opérateurs redoutent qu'elles soient mauvaises pour les affaires. Un responsable de l'administration américaine a indiqué samedi à Reuters que Donald Trump allait annoncer aujourd'hui des tarifs douaniers supplémentaires portant sur l'équivalent de 200 milliards de dollars d'importations chinoises. En repli toute la séance, le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,07% à 5 348,87 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a grappillé 0,1% à 3 348,04 points.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé dans le rouge lundi, alors que la guerre commerciale sino-américaine agitait de nouveau les esprits. Les investisseurs attendaient la confirmation par la Maison Blanche de la mise en place de nouvelles taxes sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires. Ce fut finalement chose faite après la clôture. Le compartiment technologique en a été affecté, à l’image d’Apple ou encore Amazon. Au son de la cloche, le S&P 500 a cédé 0,56% à 2 888,80 points et le Nasdaq Composite a perdu 1,43% à 7 895,79 points.