Bourse

Marchés

Morning meeting AOF France / Europe - Vers une ouverture dans le vert

AOF - 04 septembre 2019


(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en légère hausse dans le sillage d’un indicateur rassurant en provenance de Chine, attestant de l’accélération de la croissance du secteur des services. De nombreuses statistiques sont au programme aujourd’hui. Les investisseurs seront notamment attentifs dans la matinée, aux résultats définitifs des enquêtes PMI sur l’activité des services dans la zone euro en août. Le livre Beige de la Fed sera par ailleurs publié à 20h. Au chapitre des valeurs, les résultats semestriels de Thales, Biomérieux ou encore Latécoère seront notamment arbitrés.

L'analyse technique du CAC 40

L'information n'est pas disponible.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


THALES
Thales a dégagé, au titre de son premier semestre, un résultat net consolidé part du groupe en hausse de 22% à 557 millions d’euros. L’Ebit ressort pour sa part en progression de 8% à 820 millions d’euros. Quant au chiffre d’affaires, il atteint 8,19 milliards d’euros, en hausse de 9,9% et en repli de 0,5% en organique. Les prises de commandes s’élèvent à 6,99 milliards. Elles progressent de 10%. En organique, le repli est de 1%. "Les résultats du premier semestre 2019 sont en ligne avec les attentes", précise le groupe qui a confirmé ses objectifs financiers pour l'exercice.

GAUSSIN
Gaussin a enregistré au premier semestre un bénéfice net, part du groupe, de 6,7 millions d’euros, en hausse de 155% et un résultat d’exploitation de 9,1 millions d’euros. La société spécialisée dans le domaine du transport et de la logistique avait essuyé une perte opérationnelle de 6,7 millions d’euros, un an plus tôt à la même époque. La facturation des licences générant des marges importantes, combinée à la réduction des charges du personnel (-18%) et autres charges (-4%), permet d’atteindre un Ebitda d’exploitation de 8 millions contre – 5 millions au premier semestre 2018.

DRONE VOLT
Drone Volt annonce un niveau record de prises de commandes au cours de l’été 2019. Pour la première fois de son histoire, l'expert en intelligence artificielle embarquée et constructeur de drones civils professionnels a concrétisé plus de 1 million d’euros de commandes fermes sur des produits et des services à forte valeur ajoutée durant les seuls mois de juillet et août 2019. "Ce niveau record est d’autant plus remarquable que l’activité commerciale est traditionnellement réduite durant l’été", souligne-t-il.

MILIBOO
Miliboo a enregistré au premier trimestre, clos fin juillet, de l'exercice 2019-20 un chiffre d’affaires de 6,5 millions d'euros, en croissance organique de 25,4 %. "Il s’agit du trimestre le plus important depuis la création de Miliboo, et du 8ème trimestre consécutif de croissance", souligne la marque digitale d'ameublement. Cette performance provient à la fois d’un fort accroissement des volumes vendus et d’un effet prix avec une augmentation du panier moyen qui s’établit à 255 euros sur la période (contre 246 euros l’an passé).

Les chiffres macroéconomiques

En France, l'indice des directeurs d'achat pour le secteur des services et composite en août est attendu à 9h50. 


En Allemagne, l'indice des directeurs d'achat pour le secteur des services et composite en août sera publié à 9h55. 

En zone euro, l'indice des directeurs d'achat pour le secteur des services et composite en août est prévu à 10h et les ventes au détail en juillet en zone euro, à 11h. 


Aux Etats-Unis, la balance commerciale en juillet sera dévoilée à 14h30 et l'indice des directeurs d'achat pour le secteur des services et composite en août, à 15h45. Enfin à 20h est attendu Livre Beige de la Fed.

Vers 8h10, l'euro est quasi stable à 1,0975 dollar. 

Hier à Paris


Les marchés européens ont fini en baisse en raison des tensions commerciales sino-américaines et de statistiques américaines décevantes. Les Américains et les Chinois peineraient à s'accorder sur le programme des négociations commerciales prévues ce mois-ci, affirme Bloomberg en citant des sources proches des discussions. L'aversion pour le risque a aussi été alimentée par des données macroéconomiques plus mauvaises que prévu, dont une contraction du secteur manufacturier américain. Le CAC 40 a clôturé en recul de 0,49 % à 5 466,07 points et l’EuroStoxx50 a cédé 0,34 % à 3 42,74 points.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont terminé la séance en baisse mardi après un long week-end. L'escalade dans la guerre commerciale et son impact sur l'économie mondiale suscitent l'inquiétude. A cet égard, les investisseurs ont pris connaissance de statistiques peu favorables. L'ISM manufacturier est ressorti en août à 49,1. Il passe ainsi sous le seuil des 50 qui distingue contraction et expansion de l'activité. Les dépenses de construction, elles, ont déçu en juillet. Le Dow Jones a perdu 1,08% à 26 118,02 points et le Nasdaq Composite a reculé de 1,11% à 7 874,16 points.