Bourse

Sociétés

NATIXIS recule toujours malgré les précisions de H2O sur son exposition aux obligations illiquides

AOF - 21 juin 2019


(AOF) - H2O Asset Management, dont la suspension par Morningstar de la note du fonds H2O Allegro a provoqué une chute de l’action Natixis de près de 12% hier, a apporté des précisions sur son exposition aux obligations ne faisant pas l’objet de notation. Celles-ci ne permettent cependant pas au titre de rebondir, l’action Natixis perd encore 3,45% à 3,36 euros aujourd’hui.

L'inquiétude des investisseurs se concentre sur son exposition à des obligations illiquides. H2O Asset Management a précisé que les obligations sans notation représentaient au 20 juin respectivement 4,3%, 9,7% et 8,3% des encours des fonds H2O Adagio, H2O Allegro et H2O MultiBonds. Il a souligné que cette exposition fait l'objet d'une communication mensuelle.

Morningstar s'inquiète du fait que 4,2% des actifs du fonds H2O Allegro soient investis dans des obligations illiquides émises par des sociétés contrôlées par le financier allemand Lars Windhorst.

Le gestionnaire d'actifs a rappelé que ses positions sont principalement financées par des futures et des contrats de change à terme, ce qui laisse beaucoup de trésorerie disponible dans les fonds. Le cash et les titres monétaires représente ainsi par exemple 56% des actifs du fonds H2O Adagio.

H2O Asset Management a par ailleurs justifié la présence de son Directeur général, Bruno Crastes, au conseil de surveillance de Tennor Holding, le fonds d'investissement de Lars Windhorst par la nécessité de surveiller de près les investissements de H2O dans ces différentes sociétés en termes de gouvernance. Natixis a cependant demandé à Bruno Crastes, de démissionner de ce poste, ce qu'il a accepté.

La banque a également indiqué que H2O Asset Management avait enregistré une décollecte de 600 millions d'euros depuis le début du deuxième trimestre.