Bourse

Marchés

Nouveaux espoirs dans la lutte contre le Covid-19, les Bourses européennes en profitent

AOF - 13 juillet 2020


(AOF) - Les Bourses européennes ont entamé la semaine de belle manière, alors que le secteur pharmaceutique multiplie les annonces encourageantes concernant la lutte contre la pandémie de Covid-19. Ainsi, le CAC 40 a pris 1,73% à 5 056,23 points et l’EuroStoxx 50 a gagné 1,63% à 3 350 points. A Wall Street, la tendance est également au beau fixe en fin d’après-midi : le Dow Jones et le Nasdaq Composite s'adjugent respectivement 1,57% et 1,88%.

Cette vague d'optimisme s'est installée dès l'ouverture des marchés actions européens. Les indices étaient toujours soutenus par les données encourageantes dévoilées vendredi par Gilead dans sa recherche d'un traitement contre le Coronavirus.

Cet élan s'est affermi durant l'après-midi après de nouvelles annonces favorables. En effet, Pfizer et BioNTech ont reçu le statut de désignation " Fast Track " de l'agence américaine du médicament (FDA) pour deux de leurs candidats vaccins contre le Covid-19.

En cas de succès dans leurs recherches, les deux groupes pourraient produire jusqu'à 100 millions de doses d'ici la fin de l'année et potentiellement plus de 1,2 milliard de doses d'ici la fin 2021.

Dans ce contexte, la résurgence de la pandémie dans plusieurs régions du monde a été reléguée en arrière-plan.

Demain, la saison des résultats du deuxième trimestre s'ouvrira officiellement aux Etats-Unis, avec des géants de la trempe de JPMorgan et Citigroup.

Au chapitre des valeurs, le secteur aéronautique s'est illustré favorablement, à l'image d'Airbus (+3,67%) et Safran (+4,03%). L'automobile n'était pas non plus en reste avec Peugeot (+3,60%) et Renault (+1,72%).

En revanche, Ubisoft a chuté de 4,98% après le départ de cadres dans le sillage d'accusations de harcèlement. Enfin, Solocal a perdu 6,33%, l'accord de restructuration faisant de l'ombre à une activité meilleure que prévu au premier semestre.