Bourse

Sociétés

OENEO pénalisé par la hausse du liège

AOF - 06 novembre 2018


(AOF) - Oeneo a abandonné 3,47% à 8,350 euros malgré l'accélération de ses ventes au deuxième trimestre 2018-2019. Les investisseurs sanctionnent la prévision décevante de marge opérationnelle courante pour le premier semestre. Le fabricant de bouchons en liège et de tonneaux table sur une marge de l'ordre de 14%, pénalisée par la hausse des cours du liège. Au titre de son exercice 2017/2018, la marge avait atteint 18,7% et 20,5% selon les estimations de LCM, au premier semestre 2017/2018, en données pro-forma excluant les activités Piedade en cours de cession à l'époque.

Pour le reste, les ventes du deuxième trimestre sont encourageantes.

Le groupe contrôlé par Rémy Cointreau a accéléré sa croissance sur la période en réalisant un chiffre d'affaires de 69,7 millions d'euros, en hausse de +5,6% (+3,4% à périmètre et taux de change constants). La Division Bouchage a renoué sur ce trimestre avec une croissance à deux chiffres (+10,2% à 37,6 millions), bénéficiant notamment d'un effet prix et d'une progression des segments hauts de gamme. La tendance s'améliore comme prévu sur la Division Elevage (+0,7% à 32,1 millions) avec une saisonnalité qui sera nettement plus favorable au second semestre cette année.

Après six mois d'activité, le chiffre d'affaires affiche à fin septembre une hausse de +3,6% (+1,5% à périmètre et taux de change constants) à 130 millions. Les acquisitions récentes dans la Division Elevage ont contribué pour 3,2 millions au chiffre d'affaires du premier semestre.

Les résultats semestriels, publiés le 6 décembre après bourse, reflèteront la hausse exceptionnelle du prix de la matière première liège, constatée depuis le semestre de l'an passé, et seront affectés, dans une moindre mesure, par le recul saisonnier de l'activité Elevage.

Toutefois, grâce aux actions initiées pour absorber la hausse de la matière première, le groupe devrait retrouver dès le second semestre une rentabilité opérationnelle courante plus conforme à ses standards et devrait ainsi combler une partie du retard pris au premier semestre.

LCM a confirmé sa recommandation Neutre et son objectif de cours de 10,30 euros dans le sillage de cette publication, estimant "que la baisse de près de 15% des cours sur le dernier mois a crée une fenêtre d'opportunité intéressante pour renforcer les positions sur un dossier aux fondamentaux de premier ordre".