Bourse

Sociétés

ORANGE défie la guerre des prix

AOF - 05 octobre 2018


(AOF) - La guerre des télécoms est-elle bientôt terminée ? Alors que la course aux promotions alléchantes et aux tarifs agressifs ont rythmé ces dernières semaines, Orange (-0,55% à 13,655 euros) se révolte. L’opérateur a effectué un remaniement en profondeur de ses offres sur le fixe, mobile et convergente. Ce qui en ressort ? A contre courant, Orange table sur plus de services combinés à des offres plus onéreuses … le haut de gamme est sur le devant de la scène.

 

Concrètement, Orange a réorganisé l'ensemble de son catalogue. Pour le fixe, les offres passent de 3 à 2, mais proposent plus de services, avec des options payantes. Idem pour le mobile : on passe de 9 à 6 offres mais plus riches en data, qui répondent à des besoins internet en constante augmentation. Une hausse des prix est toutefois à noter.

Un exemple ? Zen 2 GO passe à 10Go, accompagné d'une hausse de 2 euros à 19,99 euros. Etonnant alors que Red et Bouygues ont proposé 20Go pour la somme attractive de 5 euros par mois, sans limitation de durée.

Quant à la gamme Open, elle est aussi concernée par ce processus. Orange lance également deux nouveaux services : " le décodeur TV UHD " et le " répéteur wifi ".

Le plan d'attaque d'Orange est clair : proposer des offres " premium ". Et c'est ainsi que l'opérateur se démarque de la tendance actuelle. Son objectif est de continuer à être l'opérateur référent pour les familles et reconnu pour la qualité de son réseau et services. 

Cette nouvelle grille propose des forfaits de bases plus chers que la concurrence, avec une augmentation des prix de 8%. Elle confirme que la qualité est désormais le maître mot d'Orange. Le haut de gamme, le nouveau challenge d'Orange. Et cette stratégie devrait avoir un effet significatif sur l'ARPU, qui sera visible au quatrième trimestre 2018.

Reste à voir ces nouvelles offres vont plaire, et s'asseoir à côté du marché controversé du low cost.