Bourse

Sociétés

ORPEA : les investisseurs saluent la forte accélération de la croissance au deuxième trimestre

AOF - 21 juillet 2021


(AOF) - Orpea s’est adjugé 3,78 % à 107,15 euros l’action sur la place de Paris, dans le sillage d’une forte accélération de sa croissance lors du deuxième trimestre 2021. Ainsi, le spécialiste de la prise en charge de la dépendance (maisons de retraite, cliniques de moyen séjour et de psychiatrie et maintien à domicile) a publié un chiffre d’affaires de 1,04 milliard d’euros, en hausse de 12,8% sur un an. En organique, la croissance est de 9,8%.

" Cette solide dynamique a été alimentée par une remontée générale des taux d'occupation dans l'ensemble des zones géographiques, avec notamment une forte accélération sur le mois de juin dans les maisons de retraite, qui enregistrent un record historique du nombre d'admissions ", explique Orpea.

Cela lui permet de réaliser un chiffre d'affaires de 2, 07 milliards d'euros sur l'ensemble du premier semestre 2021, soit une progression de 8,6% à données publiées et de 5,2% en organique.

"  Orpea a connu au cours du premier semestre 2021 un bon rythme de reprise de son activité avec une accélération notable au deuxième trimestre et notamment en juin. Ainsi sur le deuxième trimestre, le groupe réalise une croissance organique de +9,8%, soit un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis près de 10 ans ", s'est félicité Yves Le Masne, le directeur général d'Orpea.

" Sur le semestre, le groupe réalise désormais plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, soit l'équivalent du chiffre d'affaires annuel de 2014 ", a ajouté le dirigeant.

Du côté des perspectives, Orpea a confirmé son objectif de croissance pour 2021 à plus de 7,5%, soit au moins 4, 215 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Cet objectif avait été relevé il y a quelques semaines.

En première approche, Jefferies a réitéré sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 135 euros sur le titre Orpea. Le broker constate que les taux d'occupation ressortent environ 3 à 4 % au-dessous de leur niveaux pré-crise. Toutefois, ils devraient se redresser d'ici la fin de l'année, ce qui devrait rassurer le marché.

L'analyste souligne également que les ouvertures de lits sont en ligne avec la guidance annuelle et que l'émission d'un Schuldschein (placement privé de droit allemand) de 395 millions pourra servir à la stratégie d'acquisition du groupe.