Bourse

Sociétés

PARTOUCHE : après le non-lieu, le contrôle fiscal confirme le respect de la réglementation

AOF - 13 janvier 2020


(AOF) - Le Groupe Partouche a ce matin la satisfaction d'annoncer que le contrôle fiscal opéré sur le Casino 3.14 de Cannes s'est conclu sans aucun redressement relatif aux recettes du Omaha Poker. En effet, concomitamment à l'enquête engagée par le Service Central des Courses et Jeux, la Direction générale des finances publiques diligentait un contrôle, a indiqué le groupe dans un communiqué. A cette occasion, la pratique des jeux de cercle et le respect par le casino et son personnel du droit de prélèvement au bénéfice de l'Etat aux tables de poker ont été examinés avec attention.

Le contrôle a volontairement été étendu à la période couverte par l'enquête, jusqu'en mars 2018.

Comme Groupe Partouche l'annonçait dès le 13 mars 2018, le Casino 3.14 et son personnel étaient en parfaite conformité avec la réglementation des jeux et les obligations fiscales.

La publication ordonnée par le Juge d'Instruction, le 26 juin 2019, avait déjà constaté l'absence de détournement de fonds et que l'organisation des parties de poker au sein du Casino 3.14 avaient " objectivement généré un produit brut des jeux considérable (…) au bénéfice (…) de L'Etat ".

"Il est une nouvelle fois confirmé que cette " affaire " ne reposait sur aucun fondement sérieux, mais qu'elle a malheureusement permis à certains services de l'Etat de communiquer de façon inappropriée contre l'intérêt des parties civiles, Groupe Partouche SA et le Casino 3.14", a estimé l'exploitant de casinos.

"A cet effet, des moyens démesurés ont été employés pour chercher à caractériser des délits dont la simple évocation - la tenue de maison de jeux illicites dans un casino - prêterait à sourire si les conséquences de l'enquête n'avaient pas été aussi négatives pour Groupe Partouche SA et le Casino 3.14.

La communication outrancière, les moyens employés et les doutes créés à tort ont impacté la confiance des investisseurs et du marché. Cette perte de confiance s'est immédiatement traduite par une perte de valeur boursière, que le groupe depuis lors reconquiert chaque jour, par la qualité et le sérieux du travail de ses équipes", a conclu le groupe familial.