Bourse

Marchés

Pas de poursuite du rebond malgré la BCE

AOF - 10 septembre 2020


(AOF) - Les marchés européennes n'ont pas su profiter de leur rebond de la veille et ont terminé la séance de jeudi dans le rouge. Le CAC 40 a ainsi cédé 0,38% à 5 023,93 points à la clôture, et l'EuroStoxx50 a reculé de 0,27% à 3 315,83 points. Tendance inverse à Wall Street, où le Dow Jones et le Nasdaq Composite progressent respectivement de 0,16% et 0,60% en cours de séance.

Les annonces de la BCE n'ont donc eu aucun effet sur les bourses du Vieux Continent. En début d'après-midi, l'institution de Francfort a annoncé maintenir ses principaux taux directeurs à leurs niveaux actuels, ou plus bas, "jusqu'à ce que les perspectives d'inflation convergent fortement vers un niveau suffisamment proche, mais en-dessous, de 2 %". Elle a également maintenu ses perspectives d'inflation pour 2020 à 0,3%, mais prévoit désormais une chute de 8% du PIB de la Zone Euro.

Concernant le plan de rachat d'actifs pandémie (PEPP), la BCE a annoncé le poursuivre au moins jusqu'en juin 2021, et se réserve la possibilité d'ajuster l'ensemble de ses instruments pour soutenir l'économie européenne. En outre, Christine Lagarde a déclaré que la BCE suivait de près l'évolution de l'euro, "dans la mesure où l'appréciation de l'euro exerce une pression négative sur les prix", sans toutefois faire davantage de commentaires. 

Du côté des statistiques, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine passée sont ressorties stables par rapport à la semaine précédente, et sous la barre symbolique du million pour la seconde fois consécutive. Malgré tout, elles ont été supérieures aux attentes.

Sur les marchés, Peugeot (+3,13%), Kering (+1,23%) et STMicroelectronics (+0,92%) ont dominé le CAC 40, alors que Veolia (-2,28%), Vinci (-2,79%) et Publicis (-1,91%) se sont classés en queue de peloton.