Bourse

Sociétés

PIERRE ET VACANCES : les comptes annuels lourdement déficitaires

AOF - 26 novembre 2020


(AOF) - La crise du Covid-19 a lourdement impacté Pierre et Vacances lors de son exercice 2019-2020 (clos fin septembre). Ainsi, le spécialiste des villages de vacances et des résidences de tourisme a essuyé une perte nette (part du groupe) de 336,2 millions d’euros sur la période, contre une perte nette de 33 millions d’euros lors de l’exercice précédent. Pour sa part, la perte opérationnelle courante ressort à -171,5 millions, contre un bénéfice opérationnel courant de 30,9 millions d'euros un an plus tôt.

Quant au chiffre d'affaires (déjà publié), il s'établit à 1,3 milliard d'euros, en baisse de 22,4%.

Dans un tel contexte, la dette financière nette est passée de 130, 9 millions d'euros à fin septembre 2019 à 330,6 millions d'euros à fin septembre 2020.

A la clôture de l'exercice 2019-2020, Pierre et Vacances disposait de 450 millions d'euros de liquidité (trésorerie disponible à laquelle s'ajoutent plus de 250 millions d'euros de crédit revolving et de lignes de découvert non tirés).


Concernant l'exercice 2020-2021, débuté en octobre, le groupe prévient qu'il sera affecté par la deuxième vague de Coronavirus, mais assure disposer d'une liquidité suffisante pour surmonter cette nouvelle crise.

Pierre et Vacances assure que ses fondamentaux doivent lui permettre de rebondir dans les prochains mois pour retrouver la trajectoire du plan Change up.