Bourse

Sociétés

PIERRE ET VACANCES limite son repli au quatrième trimestre, mais la visibilité reste limitée

AOF - 16 octobre 2020


(AOF) - L’activité de Pierre et Vacances a débuté son redressement lors du quatrième trimestre de l’exercice 2019-2020. Ainsi, après la chute de 70% observée au troisième trimestre, le chiffre d’affaires a limité son repli à 12,6% entre juillet et septembre 2020 pour s’établir à 492,1 millions d'euros. Malgré l’absence de clientèles étrangères, Center Parcs Europe et Pierre & Vacances France ont profité d'un regain d'intérêt pour le tourisme de proximité.

Cette évolution n'empêche toutefois pas le chiffre d'affaires annuel de chuter de 22,4% à 1,3 milliard d'euros. Covid-19 oblige.

Cette pandémie continue d'ailleurs de limiter la visibilité du groupe pour le premier trimestre de l'exercice en cours en raison des réservations de dernière minute qu'elle occasionne.

A date, le portefeuille de réservations atteint près de 45% du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019-2020 pour Pierre & Vacances en France, et 60% pour les Domaines Center Parcs Europe, soit un écart de près de 15 points par rapport au taux d'atteinte de l'exercice précédent sur l'ensemble de ce périmètre.

Les perspectives pour Adagio, liées aux clientèles internationales et de tourisme d'affaires, sont fortement impactées avec un taux d'atteinte de 20% (soit un retard de 40 points par rapport à l'exercice précédent).

Signalons également que la recrudescence actuelle du nombre de cas de Covid-19 en Europe fait redouter à terme la mise en place de nouvelles mesures de confinement.

Ce risque fait partie des raisons qui ont conduit Portzamparc à abandonner sa recommandation d'Achat sur le titre Pierre et Vacances, selon une source de marché.

En milieu d'après-midi, Pierre et Vacances a reculé de 3,78% à 11,45 euros sur une place parisienne bien orientée.