Bourse

Sociétés

PLASTIC OMNIUM contraint d'abaisser son objectif de marge opérationnelle 2019

AOF - 19 juillet 2019


(AOF) - Plastic Omnium a réalisé au premier semestre 2019 un bénéfice net en repli de 33% à 155 millions d'euros. La marge opérationnelle ressort à 281 millions, soit 6,6 % du chiffre d'affaires consolidé. Elle est en retrait de 13 % par rapport aux 324 millions d'euros du premier semestre 2018 (10,2 % du chiffre d'affaires consolidé). L'Ebitda progresse de 12% à 511 millions.

Le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 4,268 milliards, en progression de 33,8%, et stable à périmètre et change constants.

Le chiffre d'affaires économique s'établit à 4,611 milliards, en progression de 20,7%.

La croissance est de 0,2% à périmètre et change constants. Le chiffre d'affaires économique du Groupe intègre 70 millions d'euros d'effets positifs de change et 700 millions d'euros d'effets nets positifs de périmètre, principalement en raison de la consolidation par intégration globale de HBPO à compter du 1er juillet 2018 pour Plastic Omnium Modules.

Plastic Omnium rappelle qu'au premier semestre 2019, la production automobile mondiale est en baisse de - 6,9% (source : IHS juillet 2019) à comparer avec un chiffre d'affaires économique en croissance de + 0,2% à périmètre et change constants, soit une surperformance de 7,1 points, dont 5,7 points pour Plastic Omnium Industries et 11,6 points pour Plastic Omnium Modules.

Toutes les zones géographiques surperforment la production automobile, avec une forte surperformance, comme prévu, en Chine (+ 13,5 points) et en Amérique du Nord (+ 10,2 points).

En anticipation d'une production automobile mondiale estimée en baisse de 4,5% sur l'ensemble de l'année 2019 (soit environ 87 millions de véhicules produits en 2019 contre 91,3 millions en 2018), Plastic Omnium a renforcé son plan de réduction de coûts.

Dans ces conditions de marché, le groupe confirme, pour l'ensemble de l'année 2019, la surperformance de ses activités d'au moins 5 points par rapport à la production automobile mondiale ainsi que la génération d'un cash-flow libre d'environ 200 millions d'euros et prévoit désormais un résultat opérationnel en légère baisse en comparaison des 610 millions d'euros réalisés en 2018. L'Ebitda 2019 sera supérieur à l'Ebitda 2018.

Le groupe ne prévoit pas de rebond de la production automobile mondiale en 2020 et 2021. Sur cette base et sur cette période, il confirme la surperformance de ses activités de l'ordre de 5 points et la génération d'un cash-flow libre annuel supérieur à 200 millions d'euros.