Bourse

Sociétés

PLASTIC OMNIUM relève ses objectifs du second semestre et dévoile ses ambitions dans l’hydrogène

AOF - 25 novembre 2020

(AOF) - Le mois dernier, Plastic Omnium (+7,05% à 28,24 euros) avait maintenu ses objectifs du second semestre 2020, une prudence qui avait quelque peu déçu. C’est désormais chose corrigée. L’équipementier automobile les a relevés aujourd’hui «grâce à un rebond plus rapide qu’anticipé de la production automobile mondiale et à l’efficacité de ses mesures de réduction de coûts ». Désormais, le groupe vise une marge opérationnelle supérieure à 5% (contre 4% précédemment) et un free cash-flow supérieur à 400 millions d’euros (contre 250 millions d’euros précédemment).

A titre de comparaison, le consensus table sur une marge de 5 % et un free cash flow de 444 millions d'euros.

En parallèle, Plastic Omnium prévient que l'année 2021 s'annonce comme une année de fort rebond de l'activité où le groupe retrouvera des niveaux de rentabilité et de génération de free cash-flow comparables à ceux de 2019. Rappelons que l'an dernier, la marge opérationnelle avait atteint 6 %.

Pour traverser la crise sanitaire, Plastic Omnium se veut solide. A fin octobre 2020, les liquidités s'élevaient à 2,2 milliards d'euros, un niveau similaire à celui de fin 2019 et supérieur aux 1,9 milliard d'euros au 30 juin.

L'ensemble de ces éléments ont été communiqués en amont d'une conférence digitale consacrée à la mobilité hydrogène.

Dans ce marché, Plastic Omnium vise un chiffre d'affaires d'environ 300 millions d'euros en 2025 et 3 milliards d'euros en 2030. Pour atteindre cet objectif, le groupe investira autour de 100 millions d'euros par an dans les prochaines années, directement ou via sa co-entreprise EKPO Fuel Cell Technologies. Plastic Omnium a déjà investi 200 millions d'euros depuis 2015 dans les technologies de l'hydrogène.

" Nos ambitions à long terme dans l'hydrogène sont fortes ; les moyens humains, technologiques et financiers mobilisés sont à la hauteur de ces ambitions ", a déclaré Laurent Favre, le directeur général de Plastic Omnium.