Bourse

Sociétés

PRISMAFLEX affiche des pertes opérationnelles au premier semestre

AOF - 14 décembre 2020


(AOF) - Prismaflex a dévoilé des comptes dégradés au titre du premier semestre, clos fin septembre, du fait d'une chute de l'activité provoquée par le Covid. Le fabricant de panneaux d'affichage et imprimeur grand format a essuyé une perte nette, part du groupe, de 1,01 million d'euros, contre une perte de 0,21 million, un an auparavant. Le résultat opérationnel courant est négatif à hauteur de 1,11 million contre + 0,22 million d'euros, un an auparavant.

La moitié de cette perte provient de la filiale américaine Anthem Displays, pénalisée durant cette période par l'arrêt quasi-total des livraisons auprès de son principal client. En France, les activités du Groupe sont à l'équilibre reflétant ainsi une bonne résistance dans ce contexte particulièrement difficile.

Le chiffre d'affaires a chuté de 27,4% (-26,6% à taux de change constants) à 18,9 millions d'euros.

Le carnet de commandes s'élève à 8,1 millions d'euros au 30 septembre 2020, proche du niveau enregistré il y a un an. Le troisième trimestre de l'exercice est de nouveau impacté par les mesures de restriction mises en place en Europe notamment depuis le début du mois de novembre. Ce contexte freine la reprise d'activité et renforce l'attentisme des donneurs d'ordre, avec des projets qui sont d'ores et déjà décalés de quelques mois.

Dans ce contexte, Prismaflex continue de veiller activement à la maîtrise de ses coûts et la préservation de sa trésorerie. Globalement, les incertitudes liées à l'évolution de la pandémie ne permettent pas au fabricant de panneaux d'affichage et imprimeur grand format de donner d'objectifs précis à date pour l'ensemble de l'exercice.

Le groupe a enfin annoncé avoir engagé des négociations exclusives avec un partenaire industriel afin de renforcer financièrement sa filiale Anthem Displays et d'en accélérer le développement. En cas de finalisation de cette opération, il n'aurait plus le contrôle de la filiale (Chiffre d'affaires de 7,2 M€ en perte opérationnelle courante de 81 K€ en 2019-2020), qui ne serait donc plus consolidée en intégration globale mais par mise en équivalence.