Bourse

Sociétés

RAMSAY GENERALE DE SANTE : Capio accepte l'offre révisée

AOF - 10 octobre 2018


(AOF) - Le groupe de cliniques et d'hôpitaux Ramsay Générale de Santé (RGDS) a gagné. Le conseil d'administration de sa cible suédoise Capio a décidé à l'unanimité de recommander à ses actionnaires d'accepter l'offre relevée du groupe français. Le conseil d'administration de Capio a également décidé de retirer la proposition faite aux actionnaires de se prononcer sur la cession envisagée de Capio Santé S.A. (les activités françaises de Capio) et a en conséquence annulé l'assemblée générale extraordinaire qui était appelée à se prononcer sur ladite cession le 18 octobre 2018.

Pascal Roché, directeur général de Ramsay Générale de Santé, a déclaré : "Nous nous réjouissons de la recommandation positive du conseil d'administration de Capio et sommes désormais convaincus que les actionnaires de Capio soutiendront fermement l'opération. Les décisions prises ce jour marquent une étape importante dans la création d'un leader de l'hospitalisation privée en Europe avec le soutien de Capio, ses employés et ses actionnaires. Nous sommes impatients de nous lancer dans cette nouvelle aventure aux cotés des équipes de Capio.

RGDS souhaitait vraiment mettre la main sur le suédois Capio. En effet, Ramsay avait augmenté lundi le prix de 48,5 à 58 couronnes suédoises par action en numéraire dans le cadre de son offre publique d'achat visant l'ensemble des actions de la société Capio.

La nouvelle offre valorisait les actions de Capio à approximativement 8 187 millions de couronnes suédoises au total (soit 783 millions d'euros). Ce montant représente une prime d'environ 46% par rapport au cours de clôture de l'action Capio au Nasdaq Stockholm le 21 juin 2018 (dernier jour de bourse avant l'annonce de Capio concernant d'éventuels changements structurels).

Ramsay Générale de Santé avait décidé de renoncer à la condition d'autorisation des autorités de concurrence et la réalisation de l'offre n'est plus soumise à l'obtention de cette autorisation.