Bourse

Sociétés

RENAULT a globalement préservé sa rentabilité en 2018

AOF - 14 février 2019


(AOF) - Renault a réalisé en 2018 un bénéfice net de 3,451 millions d'euros, en baisse de 35%. Ce repli provient principalement de la moindre contribution de Nissan. Le résultat d'exploitation atteint 2,987 milliards, en baisse de 21,5%. Le constructeur a été pénalisé par l'impact de la crise en Argentine et de provisions liées au programme de dispense d'activité de fin de carrière en France. La marge opérationnelle s'établit à 3,612 milliards, représentant 6,3% du chiffre d'affaires contre 6,6% en 2017. Hors impact IFRS 15, la marge aurait été de 6,5%, en retrait de 0,1 point.

Le chiffre d'affaires a reculé de 2,3% à 57,419 milliards. A taux de change comparables, le chiffre d'affaires aurait été en hausse de 2,5 %.

Les ventes ont progressé de 3,2% à 3,9 millions d'unités en intégrant les marques Jinbei et Huasong depuis le 1er janvier 2018.

" Groupe Renault a maintenu en 2018 une performance élevée malgré une détérioration de son environnement. Les résultats commerciaux et financiers démontrent la résilience de l'entreprise et sa rapidité à s'adapter à un environnement plus difficile. Cette performance résulte d'une stratégie claire, d'une exécution toujours plus exigeante et des efforts de tous les collaborateurs du Groupe ", a déclaré Thierry Bolloré, directeur général de Renault.

En 2019, Renault s'attend à ce que le marché mondial, ainsi que le marché européen, soient stables par rapport à 2018.

A l'international, le marché russe devrait connaître une hausse d'au moins 3% et le marché brésilien de 10%.

Dans ce contexte, Renault vise un chiffre d'affaires en hausse (à taux de change et périmètre constants), une marge opérationnelle de l'ordre de 6% et un free cash-flow opérationnel de l'Automobile positif.

Un dividende de 3,55 euros par action, stable par rapport à l'an dernier, sera soumis à l'approbation de l'assemblée générale des actionnaires.