Bourse

Sociétés

RENAULT abaisse sa prévision de chiffre d'affaires 2019 mais confirme son objectif de marge

AOF - 26 juillet 2019


(AOF) - Au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires de Renault atteint 28,05 milliards d’euros en recul de 6,4%. A taux de change et périmètre constants, le chiffre d’affaires accuse un repli de 5%. Le chiffre d’affaires de l’Automobile hors Avtovaz s’établit à 24,791 milliards, en repli de 7,7 %. Cette baisse s’explique par un effet volume négatif de 4,6 points lié au recul des ventes en

Turquie, France et Argentine, et au déstockage du réseau. La marge opérationnelle du groupe s'élève à 1,654 milliard et représente 5,9 % du chiffre d'affaires.

La marge opérationnelle du groupe s'élève à 1,654 milliard et représente 5,9 % du chiffre d'affaires. Hors Avtovaz, la marge opérationnelle de l'Automobile est en baisse de 234 millions d'euros à 981 millions d'euros et atteint 4 % du chiffre d'affaires contre 4,5 % au premier semestre 2018.

Le résultat d'exploitation du groupe s'établit à 1,521 milliard, en baisse de 12,3%.

Le résultat net s'établit à 1,048 milliard et le résultat net, part du Groupe, à 970 millions d'euros (3,57 euros par action par rapport à 7,24 euros par action au premier semestre 2018).

Le free cashflow opérationnel de l'Automobile est négatif à hauteur de 716 millions d'euros. Ce solde s'explique par des investissements à hauteur de 2,910 milliards d'euros (+742 millions) et par l'impact négatif de la variation du besoin en fonds de roulement pour 131 millions d'euros.

En termes de perspectives,  le groupe table cette année sur une baisse de l'ordre de 3 % (contre une baisse de 1,6 % prévue précédemment) du marché automobile mondial.

Le marché européen est attendu stable hors " hard Brexit ".

Le marché russe devrait connaître une baisse de 2 % à 3 % (contre une croissance de l'ordre de 3 % attendue précédemment). Le marché brésilien devrait progresser d'environ 8 % (contre une croissance de 10 % attendue précédemment).

Dans ce contexte, le groupe Renault révise son objectif de chiffre d'affaires. Celui ci devrait être proche de celui de l'an dernier (à taux de change et périmètre constants) contre une hausse attendue précédemment.

Les autres objectifs sont confirmés : une marge opérationnelle du groupe de l'ordre de 6 %, un free cashflow opérationnel de l'Automobile positif.