Bourse

Sociétés

RENAULT : Carlos Ghosn se réfugie au Liban

AOF - 31 décembre 2019


(AOF) - Carlos Ghosn passera son réveillon en famille. L'ancien patron de l'alliance de Renault-Nissan-Mitsubishi est parvenu à fuir la résidence dans laquelle il était assigné à Tokyo pour se réfugier au Liban, dont il possède la nationalité. Dans un communiqué, l'homme d'affaires accusé de dissimulation de revenus entre 2009 et 2017 et d’abus de confiance s'est dit victime d’"injustice" et de "persécution politique". Il a précisé ne pas vouloir rester "otage" du système judiciaire japonais qui "rejette les droits humains basiques".

Selon Les Echos, l'ancien patron aurait décidé d'oser cette spectaculaire fuite après s'être vu refuser une énième fois un entretien avec son épouse à l'occasion des fêtes de Noël.

Le Japon n'a pas d'accord d'extradition avec le Liban, selon le ministère japonais de la Justice cité par Reuters, ce qui rend peu probable que Carlos Ghosn, âgé de 65 ans, soit contraint par les autorités libanaises de retourner à Tokyo pour son procès prévu en avril en 2020.

Le principal avocat japonais de M. Ghosn, Junichiro Hironaka, s'est dit " abasourdi " tandis qu'Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances a assuré ce matin que la France apporterait son soutien consulaire au dirigeant déchu.