Bourse

Sociétés

RYANAIR : l’effondrement du trafic fait basculer les comptes semestriels dans le rouge

AOF - 02 novembre 2020


(AOF) - Dans un contexte de crise du Covid-19, les comptes de Ryanair ont basculé dans le rouge lors du premier semestre de son exercice fiscal 2021 (clos fin septembre). Ainsi, la compagnie irlandaise à bas coûts a accusé une perte nette de 197 millions d’euros sur la période, contre un bénéfice de 1,15 milliard d’euros un an plus tôt. Ceci étant, cette perte est moins lourde que celle anticipée par le consensus (-244 millions d’euros). Qui plus est, la trésorerie (4,5 milliards d’euros) respire toujours la solidité.

Entre avril et septembre 2020, le chiffre d'affaires a chuté de 78 % pour s'établir à 1,18 milliard d'euros. C'est néanmoins un peu mieux que ce qu'anticipait UBS (1,15 milliard). Ryanair a été pénalisée par l'effondrement du trafic de 80 % à 17 millions de passagers (contre 86 millions un an plus tôt).

La compagnie rappelle qu'en raison des mesures de confinement du printemps dernier, l'essentiel de son chiffre d'affaires semestriel a été réalisé lors du deuxième trimestre.

Et la situation ne devrait pas s'améliorer dans un avenir proche compte tenu de la multiplication des mesures de reconfinement sur le Vieux Continent. Ryanair prévoit une perte au second semestre de son exercice décalé plus importante qu'au premier semestre. UBS mise sur une perte d'environ 800 millions d'euros lors du second semestre.

Pour l'ensemble de son exercice fiscal 2021, Ryanair table toujours sur le transport d'environ 38 millions de passagers, contre près de 149 millions lors de l'exercice précédent. Toutefois, cette prévision pourrait être revue à la baisse en fonction de la gestion de la crise sanitaire par les gouvernements européens, ajoute le groupe.


En première approche, UBS a réitéré sa recommandation d'Achat sur l'action Ryanair et son objectif de cours de 14,85 euros.