Bourse

Sociétés

SAINT GOBAIN a dominé le CAC 40 grâce à son relèvement d'objectifs

AOF - 30 octobre 2020

(AOF) - Saint-Gobain a dominé le CAC 40 ce vendredi, en s'adjugeant 4,69% à 33,50 euros. Jeudi soir, le spécialiste des matériaux de construction a fait état d'un chiffre d'affaires de 10,13 milliards d'euros au troisième trimestre 2020, en repli de 6,2% sur un an en publié, mais en hausse de 3,2% à structure et change comparables (SCC). Il a également revu à la hausse ses objectifs, avec un résultat d’exploitation attendu en hausse au second semestre sur un an (à SCC), "hors impact majeur nouveau de la récente dégradation sanitaire."

Sur les 9 premiers mois de l'année, les revenus de Saint-Gobain s'établissent à 27,891 milliards, en repli de 7,2% à SCC, avec un effet de change de -2,1% (dont -3,7% au troisième trimestre) et un effet périmètre de -4,8% (-5,7% au troisième trimestre).

Le groupe entend continuer de réduire ses coûts dans le cadre de mesures d'adaptation additionnelles post-coronavirus, afin de générer 200 millions d'euros d'économies en année pleine d'ici 2021, dont 50 millions d'euros au second semestre 2020.

Il compte également générer 130 millions d'euros d'économies de coûts supplémentaires en 2020 (dont 50 millions d'euros au second semestre), grâce au programme "Transform & Grow", permettant d'atteindre l'objectif de 250 millions d'euros avec un an d'avance.

Enfin, Saint-Gobain compte faire croître la génération de cash flow libre grâce notamment à la baisse des investissements industriels en 2020 de plus de 500 millions d'euros par rapport à 2019.

Jefferies apprécie cette publication, notamment la croissance des ventes, lui qui s'attendait à un repli de 3,2% à SCC, et a maintenu sa recommandation sur le titre du français à Conserver, avec un objectif de cours de 36 euros. Le broker salue également la révision à la hausse de l'objectif de résultat d'exploitation au second semestre, désormais attendu au-dessus de 1,752 milliard d'euros, contre au-dessus de 827 millions auparavant.

Par conséquent, Jefferies a augmenté ses prévisions de bénéfice d'exploitation pour l'année fiscale 2020 de 14,5%. L'analyste précise que ses prévisions pour le quatrième trimestre de l'année 2020 reflètent un léger ralentissement séquentiel (+1,1% des ventes) mais une marge d'exploitation de 9,2% pour le second semestre (contre 4,7% au premier semestre 2020 et 8,4% au deuxième semestre 2019.

Enfin, le broker ajoute que pour atteindre une marge opérationnelle de 8,7%, Saint-Gobain devra non seulement retrouver les niveaux de vente de 2018, mais aussi se séparer d'actifs à plus faible marge, telles que la distribution en France et au Royaume-Uni ou la déconsolidation de l'activité française des tuyaux en fonte.