Bourse

Sociétés

SAINT-GOBAIN cède Lapeyre et poursuit son recentrage stratégique

AOF - 10 novembre 2020


(AOF) - Saint-Gobain recule de 0,95% à la Bourse de Paris, après avoir annoncé hier soir être entré en négociations exclusives avec l'allemand Mutares, en vue de la cession de Lapeyre, sa filiale spécialisée dans l'aménagement de la maison en France. Cette annonce était attendue de longue date, le processus concurrentiel ayant été engagé en septembre 2019.

Cette vente s'inscrit dans le cadre du plan de transformation de Saint-Gobain, qui vise notamment à recentrer ses ressources sur ses activités stratégiques et désinvestir des activités les moins rentables.

Cette opération ne convainc pas pour autant tous les analystes puisque JPMorgan note qu'elle s'entend hors dette. Or celle-ci augmentera de 245 millions pour Saint-Gobain, le groupe s'étant engagé à doter Lapeyre de cette somme pour lui permettre de renforcer sa trésorerie et sa situation financière.

Mais pour la banque américaine, la cession de Lapeyre devrait améliorer la marge opérationnelle du groupe de 20 points de base et le free-cash-flow de 80 millions d'euros.

De son côté, UBS considère que l'opération sera "globalement neutre en termes de valeur mais contribuera à simplifier le groupe et à éliminer un actif peu performant", Lapeyre ayant généré une perte opérationnelle de 34 millions d'euros en 2019.

En outre, l'institution suisse estime, elle aussi, que la vente améliorera les marges du français de 20 points de base. Par conséquent, elle a amélioré ses prévisions de marge à 8,5% en 2021 (contre 8,3% précédemment), l'objectif de Saint-Gobain étant 8,7%.

Pour rappel, Lapeyre emploie environ 3 500 salariés et dispose de 10 usines et 126 magasins en France. Elle a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 641 millions d'euros. Si aucun montant n'a été évoqué pour cette transaction, sa finalisation est attendue pour le premier trimestre 2021.