Bourse

Sociétés

SAINT-GOBAIN chute en raison de son exposition à l'incendie de la Grenfell à Londres

AOF - 18 décembre 2020


(AOF) - Saint-Gobain a perdu 4,30% à 37,42 euros, occupant ainsi la dernière place de l'indice CAC 40. Ce recul intervient au lendemain de la chute de 12% du titre de son concurrent irlandais, Kingspan, qui fait l'objet d'une enquête dans le cadre de l'incendie de la tour Grenfell à Londres, qui a brûlé en 2017 en faisant plus de 70 victimes. L'enquête en cours s'intéresse actuellement aux matériaux isolants utilisés dans la tour.

JPMorgan note que la contribution de l'isolation à la propagation du feu est encore inconnue, mais Kingspan a identifié des lacunes au sein d'une partie de son activité en Angleterre (tests et dépendance à l'égard du marketing) et a pris des mesures, tout en continuant à collaborer à l'enquête.

Saint-Gobain est indirectement concerné par l'enquête, via sa filiale britannique Celotex. Cette dernière a vendu un composant isolant au sous-traitant au charge de la façade. Selon les déclarations de Celotex en novembre dans le cadre de l'enquête, ce composant isolant n'aurait pas été utilisé dans les conditions prévus par son mode d'emploi.

Dans une note de Jefferies citée par Reuters, l'analyste souligne que l'impact financier sur les entreprises concernées devrait cependant être limité, l'enquête en cours n'étant pas judiciaire et ne pouvant aboutir qu'à des recommandations mais pas à des sanctions. Il existe cependant un risque de réputation pour les entreprises citées dans l'enquête.