Bourse

Sociétés

SAINT-GOBAIN jongle entre cessions et acquisitions

AOF - 07 janvier 2020


(AOF) - Saint-Gobain (-0,4% à 35,855 euros) présente une double actualité en ce début de semaine. Lundi, la compagnie de matériaux de construction a annoncé la finalisation de la cession de son activité de polystyrène expansé (PSE) en France au consortium austro-suédois Hirsch-BEWiSynbra. Celle-ci s'inscrivant dans sa stratégie d'optimisation de portefeuille. Avant de révéler mardi l'acquisition de High Tech Metal Seals (HTMS), un concepteur et producteur de joints métalliques destinés aux secteurs de l'industrie, de l'énergie et de l'aéronautique basé en Belgique.

La cession de l'activité PSE a été finalisée le 31 décembre 2019, alors que celle-ci a généré un chiffre d'affaires d'environ 70 millions d'euros en 2018. Au total, les cessions réalisées ou signées à ce jour par le groupe pour accroître son profil de croissance et de rentabilité représentent un chiffre d'affaires d'environ 3,3 milliards d'euros. Saint-Gobain continue donc sa politique de cessions alors même que l'objectif initial de 3 milliards d'euros fixé pour fin 2019 a été atteint.

L'acquisition de HTMS s'inscrit, elle, dans la stratégie du groupe français de développer des niches technologiques. Elle fait suite à l'acquisition, début 2019, de la société American Seal and Engineering Co., un leader des solutions techniques d'étanchéité utilisées dans les secteurs de l'énergie et de l'aéronautique, mais aussi des transports. Cette acquisition, dont le montant n'a pas été précisé, complète la gamme de produits du groupe en offrant des solutions sur mesure dans l'industrie de l'étanchéité.

HTMS, créée en 1999, emploie environ 50 personnes sur son site industriel de Malines, rejoindra le marché de la Mobilité. Saint-Gobain espère que cette opération lui permettra d'accélérer sa croissance, en particulier sur le marché de l'aéronautique, et de bénéficier de la plateforme commerciale mondiale du groupe, notamment en Asie.