Bourse

Sociétés

SAINT-GOBAIN profite des rumeurs autour de la cession de Pont-à-Mousson

AOF - 03 avril 2019


(AOF) - Saint-Gobain a grimpé de 2,82% à 34,48 euros sur la place de Paris et signe l’une des plus fortes hausses du CAC 40, dans le sillage de spéculations autour de la cession de sa filiale, Pont-à-Mousson, à un groupe chinois, XinXing, spécialiste des canalisations en fonte. Le fabricant de matériaux de construction a indiqué son intention de "trouver un partenaire" en comité central d'entreprise le 12 février dernier, mais certains commentaires changent la donne et alimentent les rumeurs.

Un représentant syndical cité dans les Echos "a eu vent, le 18 mars, d'une note envoyée par Saint-Gobain à Bercy qui évoquait la cession de 60% du capital à l'entreprise publique chinoise XinXing, leader mondial du secteur".

Celui-ci a indiqué que "l'opération pourrait n'être qu'une question de semaines".

De son côté, Saint-Gobain ne confirme pas cette information de cession. Il serait trop tôt dans le processus de réflexion pour donner plus de précisions.

En revanche, le groupe souligne sa volonté de "trouver un partenariat" pour offrir de nouveaux débouchés à cette filiale en difficulté, sans donner de détails. 

Quant aux investisseurs et analystes, ils spéculent sur les rumeurs de cession à l'image d'Oddo BHF, qui précise que l'objectif de cession établi en juillet dernier par le groupe devrait être largement dépassé.

"Nous pensons que les cessions d'actifs sous-performants devraient se poursuivre en 2020 et la société pourrait largement dépasser son objectif de 3 milliards de chiffre d'affaires cédé ", a commenté le bureau d'analyses, qui au-delà de la distribution en Allemagne, est convaincu que le groupe vendra la distribution au Royaume-Uni et Lapeyre en France.

"Saint-Gobain reste plus que jamais notre Top Pick du secteur", a commenté Oddo BHF, convaincu que l'ampleur de la transformation sous la houlette de Benoit Bazin pourrait surprendre le marché.