Bourse

Sociétés

SANOFI soutenu par les perspectives du Dupixent

AOF - 13 octobre 2020


(AOF) - Si les salles de cinéma manquent cruellement de "blockbusters" en raison de la pandémie, dans la pharmacie, Sanofi (+1,18% à 87,52 euros) semble tenir sa nouvelle "poule aux œufs d'or" avec le Dupixent. Actuellement commercialisé pour le traitement de la dermatite atopique (un type d'eczema) et de l'asthme sévère chez l'adulte, ce traitement devrait générer cette année plus de trois milliards de dollars de chiffre d'affaires. Mais le groupe français souhaiterait atteindre au plus vite les 10 milliards en étendant son utilisation aux adolescents et aux enfants mais aussi en l'étendant à d'autres pathologies.

Dans ce cadre, Sanofi a obtenu en mai dernier le feu vert des autorités américaines pour la prescription de Dupixent contre la dermatite atopique chez les enfants de 6 à 11 ans.

Et ce matin, le groupe français vient de dévoiler des résultats très prometteurs sur l’asthme chez l'enfant.

Dans un communiqué, Sanofi a assuré que les données collectées concernant les enfants âgés de 6 à 11 ans confortaient le potentiel de Dupixent comme meilleure option thérapeutique de sa classe pharmacothérapeutique.

Le traitement développé par le laboratoire français a significativement réduit le nombre de crises d'asthme sévères ; une réduction pouvant atteindre 65 % sur un an, comparativement au placebo. Le groupe a observé une amélioration significative et rapide de la fonction respiratoire observée dans un délai de deux semaines, qui s'est maintenue jusqu'à 52 semaines.

Sanofi a prévu des soumissions réglementaires d'ici au premier trimestre de 2021, aux États-Unis et dans l'Union européenne, pour les enfants âgés de 6 à 11 ans.

Dans une note publiée ce matin et qui n'intègre pas cette bonne nouvelle, Jefferies a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 110 euros sur le laboratoire français. 

Le broker a organisé une conférence téléphonique avec l'un des plus grands experts mondiaux de la dermatite atopique. Ce dernier est optimiste sur le Dupixent de Sanofi. Ce traitement ne présente aucun problème de sécurité par rapport à ses concurrents en phase de recherche avancé.

Comme le bureau d'études, la sommité s'attend à une poursuite de la croissance des ventes du traitement malgré la concurrence de nouveaux entrants en raison de sa qualité et de la diffusion de la maladie.

Aussi, le courtier estime que les ventes de Dupixent de 3 milliards d'euros en 2020 pourraient atteindre les 6 milliards d'euros en 2028. Mais cette prévision ne prend pas en compte l'impact du traitement sur l'asthme infantile. Affaire à suivre...