Bourse

Sociétés

SAP pèse sur les sociétés technologiques françaises

AOF - 26 octobre 2020


(AOF) - Les valeurs technologiques européennes ont été sont sous pression, Sap ayant réduit ses objectifs annuels et ses prévisions à moyen terme. L'éditeur de logiciels professionnels a mis en cause un rebond de la demande plus faible que prévu et la réintroduction de mesures confinement dans plusieurs pays. En Bourse, l'action SAP a décroché de 21,81% à 97,66 euros.

Parmi les valeurs du CAC 40, Capgemini (-6,29 % à 99,14%) est particulièrement touchée car le groupe français est son premier intégrateur au niveau mondial. Le leader du conseil et de services informatiques est suivi par son concurrent Atos (-3,22% à 63,10 euros). Dans un autre segment du secteur technologique, le spécialiste des paiements Worldline a cédé 5,29% à 66,18 euros.

A l'occasion de publication de ses résultats du troisième trimestre, inférieurs aux attentes, le groupe allemand a abaissé ses prévisions 2020. Cette année, SAP vise désormais un résultat opérationnel ajusté situé entre 8,1 et 8,5 milliards contre de 8,1 à 8,7 milliards à taux de change constants auparavant.

Il table par ailleurs sur un chiffre d'affaires total entre 27,2 et 27,8 milliards d'euros, dont des revenus dans le cloud estimés entre 8 et 8,2 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires total était précédemment anticipé entre 27,8 et 28,5 milliards d'euros, dont des revenus dans le cloud entre 8,3-8,7 milliards d'euros.

Du fait de l'impact du Covid sur l'activité de ses clients, qui devrait durer au moins jusqu'au premier semestre 2021, le groupe technologique a décalé de 1 à 2 ans ses principaux objectifs à moyen terme.


Le groupe a aussi annoncé l'accélération de son développement dans le cloud, ce qui se traduira par une augmentation des investissements. Cette décision impactera négativement la marge opérationnelle de 4 à 5 points par rapport à ses objectifs à moyen terme. Sap table sur un profit opérationnel ajusté supérieur à 11,5 milliards d'euros en 2025 alors qu'il prévoyait auparavant un profit opérationnel ajusté de 11,9 milliards d'euros et une marge opérationnelle de 34% en 2023. Cette dernière est donc désormais anticipée entre 29% et 30% en 2023.

En 2025, Sap prévoit désormais un revenu total de plus 36 milliards d'euros, dont 22 milliards dans le cloud. Il prévoyait auparavant plus de 35 milliards de chiffre d'affaires en 2023, dont environ 15 milliards grâce au cloud.