Bourse

Sociétés

SCOR : Covéa préparerait une nouvelle offensive

AOF - 17 septembre 2018

(AOF) - Covéa n’aurait pas jeté l’éponge et lorgnerait toujours avec convoitise sur le réassureur Scor (+1,52% à 38,70 euros). Telles sont les information révélées par Reuters vendredi soir. Ainsi, le groupe d’assurance mutuelle française, réunissant les marques MAAF, MMA et GMF, étudierait de nouveaux scénarios pour prendre le contrôle de Scor. Pourtant, ce dernier a déjà éconduit Covéa, au début de mois, en rejetant une offre de rachat amicale.

Selon Reuters, Covéa, qui est le premier actionnaire de Scor avec 8,22% du capital, souhaite convaincre le conseil d'administration du réassureur d'accepter une transaction qui permettrait de conserver la cotation en Bourse.

" Covéa conserverait l'indépendance de Scor avec un flottant d'au-moins 20%, quitte à revendre une participation sur le marché après la prise de contrôle ", a expliqué une source à Reuters.

Une nouvelle offre pourrait potentiellement être supérieure au prix de 43 euros par action initialement proposé, a ajouté le média.

Ce relèvement semble être un préalable incontournable au vu des propos tenus par Scor début septembre.

Le groupe avait conclu que l'offre était fondamentalement incompatible avec sa stratégie d'indépendance, qui est un facteur clé de son développement, qu'elle remettrait en cause son projet industriel fortement créateur de valeur et qu'elle ne reflète ni sa valeur intrinsèque, ni sa valeur stratégique.

" Dans ces conditions, tout projet d'offre publique serait réputé hostile ", avait prévenu Scor.

Un rapprochement entre Scor et Covéa aboutirait à la création d'une société d'assurance et réassurance pesant plus de 30 milliards de primes. De plus, Covéa augmenterait son exposition à l'international, la France représentant actuellement près de 90% de son activité.

Affaire à suivre...