Bourse

Conseil

Secteur parapétrolier : Barclays affiche son pessimisme

AOF - 25 novembre 2019


(AOF) - Les investisseurs anticipant un rebond imminent et significatif des investissements de l’industrie pétrolière en seront pour leur frais, selon une étude de Barclays consacrée au secteur parapétrolier. Ils vont devoir être plus patients que prévu, affirme ce dernier. Il motive son scénario par l’incertitude économique, qui pèse sur la demande de pétrole, des investisseurs plus regardants à propos de l’environnement et des sociétés pétrolières, qui plus que jamais mettent l’accent sur la génération de free cash-flow.

Comme défauts du secteur, le spécialiste cite également son importante volatilité et le fait qu'il soit constitué de small caps.

Dans ce contexte, il recommande la poursuite de la concentration du secteur étant donné l'existence de surcapacité persistante. Pour de nouveau attirer l'attention des investisseurs, le broker évoque par ailleurs la nécessité de renforcer leur présence dans les énergies renouvelables, en particulier dans l'éolien.

La dernière suggestion du bureau d'études est d'augmenter le rendement de leur dividende, qui est actuellement de 2%-3%. " Nous sommes d'avis que 3% est le strict minimum pour retenir l'attention des fonds de rendement et au moins 5% pour les investisseurs spécialisés dans l'énergie, étant donné que les grands groupes pétroliers affichent un rendement d'environ 6% ", précise-t-il

Barclays cite une seule valeur française dans son rapport, Vallourec. Si l'analyste continue de sous-pondérer le spécialiste des tubes en acier sans soudure, il a relevé son objectif de cours de 2,80 euros à 2,90 euros.