Bourse

Conseil

Selon Moody's, la France ne devrait pas atteindre ses objectifs en énergies renouvelables

AOF - 19 novembre 2019


(AOF) - La Programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE) impose à la France d'accélérer sa production d'énergie renouvelable pour compenser des réductions ciblées en matière d'énergie nucléaire et d'émissions carbone, souligne Moody's Investors Service dans une nouvelle étude.

Les objectifs de la PPE fixés pour 2035 prévoient le quasi-triplement - de 116 TWh à 295 TWh - de la production d'électricité d'origine renouvelable y compris hydraulique, ainsi qu'une diminution de la production d'origine nucléaire de 393 (niveau de 2018) à 320 TWh.

" Si la France n'a pas rempli son objectif 2018 en matière de puissance installée du parc solaire, la production d'énergie éolienne et solaire a néanmoins plus que compensé la baisse de la production d'électricité d'origine thermique. Le pays n'apparaît toujours pas en capacité d'atteindre les objectifs fixés par la PPE malgré une accélération du développement des énergies renouvelables chaque année ", souligne Céline Chérubin, analyste VP - Senior chez Moody's.

Légèrement en hausse par rapport aux prévisions de l'an dernier (40 à 50 euros / MWh), les prix de gros de l'électricité se stabiliseront autour de 45 à 55 euros/MWh jusqu'en 2022 en raison d'une baisse ponctuelle de la production d'énergie nucléaire et en l'absence d'évolution majeure des prix des matières premières et du carbone.