Bourse

Marchés

Semaine faste pour les Bourses européennes dans le sillage de l’élection américaine

AOF - 06 novembre 2020


(AOF) - Les Bourses européennes ont achevé la séance en légère baisse ce vendredi, les investisseurs prenant une partie de leurs bénéfices après le « rally » boursier de ces derniers jours. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,46% à 4 960,88 points et l’EuroStoxx 50 a reculé de 0,36% à 3 204,04 points. Toutefois, sur la semaine écoulée, ces indices ont enregistré des gains impressionnants de 7,98% et 8,25% respectivement. En fin d'après-midi, vendredi, Wall Street fait également une pause: le Dow Jones et le Nasdaq Composite flirtent avec l'équilibre.

Les places du Vieux Continent ont repris leur souffle en attendant que les résultats définitifs de l'élection américaine soient connus. Les marchés semblent bien s'accommoder d'une victoire probable de Joe Biden avec un Congrès divisé.

Si l'adoption rapide d'un nouveau plan de soutien massif apparaît alors compromise, toutes velléités des démocrates de modifier la politique fiscale semblent dans le même temps vouées à l'échec.

En début d'après-midi, les indices européens ont tenté de remonter dans le sillage d'une bonne statistique américaine. En effet, 638 000 emplois dans le secteur privé non agricole ont été créés au mois d'octobre, là où le consensus tablait sur 600 000. L'effet stimulant de cet indicateur s'est toutefois étiolé par la suite.

Au chapitre des valeurs, les " bancaires " figurent en bonne place parmi les plus fortes hausses hebdomadaires dans le sillage de leurs résultats du troisième trimestre. Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole ont pris respectivement 15,2 %, 13,4% et 11,6 %. 

En parallèle, l'appétence certaine pour le risque manifestée par les investisseurs ont profité à l'aéronautique, à l'image d'Airbus (+13,8%) et Safran (+13,2%), un secteur particulièrement malmené par la crise du Covid-19.

A l'inverse, Orange (-1,8%) a été pénalisée par son statut de valeur défensive. Enfin, Unibail-Rodamco-Westfield (-1,9%) a pâti de la dégradation de sa visibilité en raison des mesures de reconfinement prises en Europe.