Bourse

Sociétés

SES sous la pression d'un broker

AOF - 04 juillet 2019


(AOF) - Plus forte baisse de l’indice SBF 120, l'action SES a reculé de 2,29% à 13,65 euros, pénalisé par une note de Berenberg publiée après des contacts avec la direction en amont de la publication des résultats du premier semestre. A Conserver sur l’opérateur de satellites, le bureau d’études a réduit son objectif de cours de 20 euros à 15,60 euros. « Si nos estimations sont correctes, la direction devra revoir à la baisse ses prévisions annuelles lors de la publication des résultats du premier semestre », avertit-il. Le consensus est également jugé trop élevé.

Cette année, l'opérateur de satellites cible des revenus compris entre 1,795 et 2,04 milliards d'euros et un Ebitda situé entre 1,22 et 1,265 milliards, hors coûts de restructuration de 25 à 30 millions d'euros associés aux initiatives d'optimisation en cours.

L'analyste a réduit ses estimations pour les services vidéo et les réseaux. Ses prévisions ont été abaissées de 3% pour les revenus, de 5% pour l'Ebitda et de 18% pour le bénéfice par action. La majorité des coûts de SES sont fixes et difficiles à changer rapidement, à notre avis, d'où sa conviction que des revenus plus faibles que prévu ne seront pas immédiatement compensés par des réductions de coûts. Il vise de ce fait une marge d'Ebitda inférieure à 60%. Berenberg vise désormais un chiffre d'affaires de 1,974 milliard d'euros et un Ebitda de 1,164 milliard d'euros.

Pour autant, le broker juge que la probable réduction des objectifs annuels du groupe est en partie intégrée dans le cours.