Bourse

Sociétés

SMCP fortement touché par la Covid au premier semestre

AOF - 04 septembre 2020


(AOF) - SMCP abandonne 1,5% à 3,886 euros après la publication de résultats semestriels fortement affectés par la pandémie du Covid-19. Le propriétaire des marques Sandro, Mage, Claudie Pierlot mais aussi De Fursac a accusé une perte nette de 88,5 millions d'euros, contre un bénéfice de 17,2 millions au premier semestre 2019. Ce chiffre inclut une dépréciation du Goodwill de la division " Autres marques " (Claudie Pierlot et De Fursac) de 42,6 millions, touchée par la pandémie.

L'Ebit ajusté est ressorti à -29,7 millions, contre +66,5 millions un an plus tôt. L'Ebitda ajusté a reculé de 60,9% à 55,1 millions pour un chiffre d'affaires de 372,8 millions, en repli de 31%.

Frappé de plein fouet par la crise, SMCP a été contraint d'augmenter sa dette financière, qui est passée en six mois de 387,4 millions d'euros à 445,1 millions.

En conséquence, le ratio d'endettement dette financière nette / Ebitda ajusté s'est établi à 5,5 fois au 30 juin 2020.

Le groupe a assuré que le plan d'actions Covid-19 pour atténuer les effets de la crise se déroulait bien. SMCP a ainsi généré plus de 60 millions d'économies.

Autre bonne nouvelle, SMCP a observé la poursuite de l'amélioration progressive des ventes en Chine continentale au cours du deuxième trimestre et reprise de la croissance des ventes en juin.