Bourse

Sociétés

SOCIETE GENERALE pénalisé par UBS

AOF - 01 octobre 2019


(AOF) - Société Générale (-2,03% à 24,63 euros) a sous-performé le secteur bancaire français à la suite de la dégradation de la recommandation d’UBS d’Achat à Neutre. L’objectif de cours a été abaissé de 27 euros à 25 euros sur la valeur. Le bureau d’études estime que la décote affichée aujourd’hui par la banque relativement au secteur est justifiée. Elle reflète la faible visibilité sur les futures cash flow. Si le broker juge que Société Générale devrait atteindre ses objectifs de restructuration pour 2020, il craint qu’une nouvelle restructuration ne soit nécessaire par la suite.

Il devrait ainsi céder de nouveaux actifs, avec à la clé une plus faible visibilité pour plus longtemps sur ses résultats. Le broker a réduit ses estimations de bénéfice net de 5,1% pour 2020, de 4,6% pour 2021 et de 5,9% pour 2022.

" Nous pensons qu'il est probable que le PDG a l'intention de réintroduire un dividende en numéraire en 2019 à 2,20 euros par action, conformément au plan de la banque concernant son capital jusqu'en 2020 ", explique le broker. Ce dernier s'inquiète du caractère durable du dividende au cours des prochaines années, surtout si des décisions plus stratégiques devaient être prises pour se conformer à Bâle IV.

Ni UBS ni le consensus ne s'attendent à ce que Société Générale atteigne en 2020 un rendement des fonds propres tangibles conforme à son objectif de 9-10%. Les hypothèses de croissance du chiffre d'affaires des pôles Banque de financement et Banque de détail en France de l'analyste sont plus prudentes que celles retenues par le management. Il prévoit un rendement de 6,5 % en 2020.