Bourse

Sociétés

SOLUTIONS 30 de nouveau en pleine tempête

AOF - 10 décembre 2020

(AOF) - Après avoir légèrement rebondi en début de séance, l'action Solutions 30 a finalement clôturé sur une baisse de 8,92% à 14,70 euros, portant ses pertes en deux séances à 26%. Elle retombe sur ses niveaux de septembre dernier alors que le spécialiste des solutions pour les nouvelles technologies avait clôturé mardi soir sur un plus haut historique à près de 20 euros. Cet effondrement a été provoqué par la diffusion d'un rapport anonyme cherchant "à démontrer des liens troubles entre l’entreprise et le crime organisé en Italie".

Si Solutions 30 a nié "catégoriquement toutes les affirmations" de ce rapport auquel elle a répondu en détail, sa publication tourne désormais à la crise de confiance.

Dans sa réaction d'hier, le groupe a souligné que les preuves présentées n'étaient " pas étayées " et que "plusieurs faits sont grossièrement mal interprétés ". Par ailleurs, " de nombreux raccourcis évidents conduisent à des conclusions erronées ".

Solutions 30 a de ce fait souhaité souligner l'intégrité de son équipe de direction et assurer ses actionnaires qu'elle est confiante dans l'exactitude de ses états financiers.

Solutions 30 a regretté que l'auteur anonyme du rapport n'ait pas contacté la société pour comprendre la nature de ses activités et vérifier l'exactitude des déclarations et des interprétations du rapport.

LCM qualifie "d'infondées" ces attaques. Berenberg a, lui, été rassuré par les explications de la direction avec laquelle il a été en contact. " Compte tenu des informations en notre possession, nous continuons à penser que le scénario d'investissement de Solutions 30 est inchangé car nous ne pensons pas que le groupe ait été impliqué dans les méfaits mentionnés dans le rapport " ajoute l'analyse.

Le décrochage de l'action remet en mémoire sa violente baisse de fin mai 2019 après l'annonce de la prise de position baissière du fonds activiste Muddy Waters. Ce dernier n'avait jamais communiqué sur sa décision.

Si à l'époque, certains investisseurs reprochaient au groupe un reporting insuffisamment complet et transparent, Solutions 30 a répondu à ces critiques en passant aux normes comptables IFRS et en transférant son titre sur le compartiment A du marché réglementé d'Euronext. La société a également réduit le nombre de ses filiales pour avoir une structure plus simple.