Bourse

Sociétés

SOLUTIONS 30 ne répondra plus à la campagne de désinformation

AOF - 12 avril 2021


(AOF) - Dans une lettre adressée à ses actionnaires, Solutions 30 s'insurge une dernière fois contre les fonds spéculatifs qui l'attaquent, agissent en meute et déforment les faits en toute impunité. Solutions 30 assure dès lors qu'il ne répondra plus à cette campagne de désinformation. Sans donner son nom, le groupe fait référence au fonds activiste Muddy Waters, qui a renouvelé récemment ses accusations de liens entre le groupe et le crime organisé malgré la publication d'audits exonérant Solutions 30.

" Deux audits indépendants, qui auront nécessité 3000 heures de travail sur plus de trois mois et dont les conclusions récusent les graves allégations portées contre notre groupe et son management, n'intéressent pas nos détracteurs. Leur acharnement n'a qu'un seul but : tirer profit de la baisse du titre Solutions 30, en jetant sur la place publique des accusations mensongères", écrit Gianbeppi Fortis, président du directoire.

La société rappelle qu'elle a saisi la justice et les autorités de marchés afin que le droit s'applique et sanctionne ces agissements intolérables.

"Parce que même les conclusions d'investigations les plus sérieuses sont détournées et déformées dans un but de déstabilisation, la société a décidé de ne plus répondre publiquement à des calomnies qui ne s'appuient sur aucun fondement", ajoute le président.

En revanche,  ce dernier précise que sa société continuera à faire valoir son droit à la justice auprès des autorités compétentes. "Chaque publication mensongère alimentera les plaintes déjà en cours d'instruction pour diffusion d'informations mensongères et manipulation de marché", menace Gianbeppi Fortis.

Ce dernier invite les actionnaires qui estiment eux aussi être victimes de ces publications trompeuses et mensongères à faire valoir leurs droits auprès des autorités judiciaires et de marchés compétentes de façon à appuyer les plaintes et actions déjà initiées par la société.

Face aux rumeurs de retrait de la cote, Gianbeppi Fortis estime que le devoir de la société et de ses dirigeants est d'explorer toutes les options stratégiques dans les meilleurs intérêts de la société et de ses parties prenantes. "Toutes les options sont envisagées, y compris le renforcement de la base actionnariale de la société pouvant aller jusqu'à un retrait de la cote".

En Bourse, l'action Solutions 30 a finalement perdu 1,8% à 10,93 euros après un début de séance en hausse.