Bourse

Sociétés

SOLVAY nomme la franco-marocaine Ilham Kadri à sa tête

AOF - 09 octobre 2018


(AOF) - Comme un clin d'œil. Une femme, Ilham Kadri a été nommée à la tête du groupe chimique Solvay pour remplacer Jean-Pierre Clamadieu nommé président d'Engie pour " chaperonner " Isabelle Kocher, la directrice générale d'Engie, manifestement jugée incapable de diriger à elle toute seule l'ancien GDF Suez. Si le parachutage de l'ancien patron de Rhodia a été perçu comme une nouvelle preuve de la difficulté du capitalisme français à faire confiance aux femmes, le vénérable capitalisme belge lui, ne souffre pas de ces maux.

L'une des principales missions de la Franco-Marocaine de 49 ans est simple : faire mieux que son prédécesseur en Bourse.

En cinq ans, le titre Solvay n'a grimpé que de 6% et a été exclu du CAC 40.

La nouvelle dirigeante semble avoir toutes les cartes en main pour gagner ce challenge.

Ingénieure en physico-chimie macromoléculaire, elle a travaillé en Belgique pour Shell, en France pour LyondellBasell, de nouveau en Belgique pour UCB avant de traverser l'Atlantique pour collaborer avec les américains Huntsman, Rohm et Haas, Dow Chemical et Sealed Air.

C'est dans cette société qu'elle se distingue en redressant à partir de 2013 la filiale Diversey, une entité de 9 200 personnes spécialisée dans les technologies et services pour l'hygiène.

Une fois remise en selle, cette activité sera vendue en 2017 sous sa houlette au fonds d'investissement Bain Capital, pour 3,2 milliards de dollars.

Cette expérience a particulièrement séduit l'entreprise fondée par les frères Solvay en 1863 et toujours contrôlée par près de 3000 héritiers.

"Le conseil d'administration a unanimement approuvé le choix de Ilham Kadri à la tête du Groupe Solvay. Sa connaissance de nos marchés stratégiques associée à une forte culture clients, sa capacité à construire une vision mobilisatrice font d'elle le leader dont le groupe a besoin pour accélérer sa transformation culturelle et révéler son potentiel de croissance", a déclaré Nicolas Boël, président du conseil d'administration de Solvay.

Les analystes partagent cette confiance. " La nomination d'Ilham Kadri en tant que nouvelle CEO pourrait être un facteur déclencheur positif pour le cours de l'action, puisque la réputation de Jean-Pierre Clamadieu avait souffert de deux grands acquisitions jugées "coûteuses et réalisées dans un mauvais timing", indique ce matin la banque belge Baader.

De son côté, Kepler Cheuvreux a estimé qu'Ilham Kadri était la candidate idéale pour ce poste de PDG, rappelant que Solvay était dans le passé une multinationale reconnue pour la qualité se sa recherche. Le marché partage  ce point de vue. Le titre a gagné 1,23% à 115,35 euros.