Bourse

Sociétés

SOPRA STERIA en nette hausse après le relèvement de son objectif de croissance

AOF - 25 octobre 2019


(AOF) - Sopra Steria (+5,29% à 127,40 euros) affiche la seconde plus forte hausse de l’indice SBF 120 grâce à un troisième trimestre dynamique, qui lui permet de rehausser sa prévision de croissance 2019. Le groupe de services informatiques vise désormais une croissance interne du chiffre d’affaires comprise entre 6,3 % et 6,5 % contre « égale ou supérieure à 6 % ». Il vise par ailleurs un taux de marge opérationnelle d’activité en légère amélioration et un flux net de trésorerie disponible supérieur à 150 millions d’euros.

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 1,04 milliard d'euros, en croissance de 9,2 %. À taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires s'est accru de 8,3 %.

En France, le chiffre d'affaires a atteint 427,8 millions d'euros, en croissance organique de 9%. La croissance a été soutenue dans toutes les activités, notamment dans le conseil, la transformation des infrastructures, en particulier liée au cloud, et la cybersécurité.

Au Royaume-Uni, le chiffre d'affaires s'est élevé à 166,2 millions d'euros (soit 16 % du chiffre d'affaires). Il n'intègre plus, depuis le 28 juin 2019, l'activité de recrutement qui avait contribué au chiffre d'affaires à hauteur de 34,4 millions d'euros au 3ème trimestre 2018. En dehors de cet effet et de celui des variations de devises, la croissance organique du chiffre d'affaires s'est élevée à 7,1 %.

Elle s'explique principalement par un effet de rattrapage et par l'amélioration, depuis le début de l'année, de la performance des deux co-entreprises dans le secteur public (environ 40 % du chiffre d'affaires du pôle). Leur croissance organique moyenne a atteint 10,6 % sur le trimestre.

Le chiffre d'affaires de Sopra Banking Software s'est établi à 104,5 millions d'euros. La croissance organique a été de 12,1 % et tient notamment compte d'une base de comparaison favorable, le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2018 ayant été impacté négativement de 10 millions d'euros suite à l'ajustement de l'avancement de certains projets.