Bourse

Sociétés

SUEZ: des résultats au deuxième trimestre "en ligne" avec ce qui était annoncé

AOF - 30 juillet 2020


(AOF) - Suez a enregistré 538 millions d'euros de pertes au premier semestre 2020, contre un bénéfice de 212 millions l'an passé à la même période. Un montant "en ligne avec les éléments communiqué le 30 juin", dû à 281 millions de coûts et provisions et 271 millions de charges exceptionnelles liées à la mise en oeuvre du plan Shaping SUEZ 2030. L'EBIT s'est toutefois élevé à 76 millions d'euros (-82,8% en organique), au-delà des attentes du groupe, et l'EBITDA a affiché un repli de 18,3% à 1,196 milliards.

Le chiffre d'affaires a lui aussi moins reculé que prévu à 8,167 milliards d'euros (-4,5% en organique).

Le segment Eau enregistre un chiffre d'affaires de 3,221 milliards d'euros à fin juin 2020, en décroissance organique de 3,2%. L'Europe affiche une décroissance organique de 3,5% en raison des mesures de confinement ayant affecté négativement la consommation d'eau des clients commerciaux et industriels, des administrations, collectivités et dans les zones touristiques.

Dans la zone Amériques Etats-Unis, la décroissance de l'activité a été de 3%. Aux Etats-Unis, elle demeure peu touchée par la Covid-19 sur le semestre, les volumes étant davantage touchés par les conditions météorologiques.

L'activité Recyclage & Valorisation affiche un chiffre d'affaires de 3,451 millions d'euros, en décroissance organique de -6,6%, dont -8,1% en Europe en raison d'une forte baisse des volumes de déchets traités, +2,8% en Asie-Pacifique et +44,4% dans la zone Amériques.

La dette nette du groupe s'établit à 10,749 milliards d'euros au 30 juin 2020 contre 10,614 milliards au 30 juin 2019, en hausse de 135 millions. Le ratio de dette ressort à 3,7 fois l'EBITDA.

Le chiffre d'affaires pour le second semestre est attendu en décroissance organique de -4% à -2% sur un an, et l'EBIT estimé à environ 600 à 650 millions d'euros.