Bourse

Sociétés

SUEZ ne convainc pas

AOF - 02 octobre 2019


(AOF) - Suez a chuté de 7% à 13,26 euros. Les investisseurs espéraient que ses dirigeants allaient présenter un plan stratégique plus tonique pour "réveiller la belle endormie", ainsi que l'exigeait en juillet le fonds activiste Amber, détenteur de 1,9% du capital. Selon le numéro deux mondial des services à l'environnement, le plan "Shapping Suez 2030" conduira à améliorer ses résultats dès 2021 grâce à des économies, des cessions d'actifs, un renforcement de sa présence à l'International et une part plus importante de clientèle privée.

Concrètement, le groupe entend réaliser en 2021 un bénéfice par action récurrent de 0,8 euro, contre 0,47 euro en 2018 et une dette nette de 2,8 à 3 fois l'Ebitda, contre 3,2 fois en 2018.

Il prévoit également de réaliser un milliard d'euros d'économies d'ici 2023, dont 35 à 45% contribueront à l'amélioration de sa rentabilité. 45 à 50% de ces économies annuelles seraient matérialisées en 2021.

En revanche, et c'est sans doute la raison de la chute du titre aujourd'hui, Suez n'a pas annoncé de hausse du dividende.

Or, la question du dividende est un sujet sensible. Dans sa lettre dévoilée en juillet dernier, Amber avait exhorté le groupe à relever son dividende, stable à 0,65 euro par action depuis son introduction en Bourse en 2008.

Dans une note publiée ce matin, Jefferies estime que ce plan devrait, a minima, permettre au groupe de maintenir le dividende à 0,65 euro par action jusqu'en 2021. Dans ce cadre, le broker a confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 10,50 euros.

Estimant le plan insuffisamment détaillé, Oddo BHF a, selon une source de marché, dégradé sa recommandation sur le titre d'Achat à Neutre.