Bourse

Marchés

Sur les marchés, pas de grande braderie pour le Black Friday

AOF - 27 novembre 2020

(AOF) - Les Bourses européennes ont terminé dans le vert une dernière semaine de novembre plutôt calme. Le CAC 40 a ainsi progressé de 0,56% à 5 598 points, pendant que l'EuroStoxx50 gagnait 0,66% à 3 534 points. Cela porte leurs gains hebdomadaires à 1,95% et 1,81% respectivement. A Wall Street, cette demi-séance post-Thanksgiving profite avant tout aux valeurs technologiques, puisque le Nasdaq gagne en fin d'après-midi 1,12%, alors que le Dow Jones reste quasi-stable.

Une séance de Black Friday écourtée, marquée avant tout par les doutes qui sont apparus autour du vaccin d'AstraZeneca et de l'Université d'Oxford. Alors que ses résultats avaient été salués en début de semaine, des scientifiques ont relevé des erreurs de dosage au moment des essais. Le laboratoire britannique a alors réagi en annonçant qu'il allait très probablement procéder à un nouvel essai international pour en évaluer l'efficacité. Londres a également demandé à son agence du médicament, la MHRA, de se pencher plus avant sur les résultats de ce vaccin.

En Europe, le secteur bancaire s'est retrouvé sous le feu des projecteurs, alors que les discussions d'une fusion entre BBVA et Sabadell sont tombées à l'eau, et que le Gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, se prononçait en faveur d'un retour prudent des dividendes des banques.

Du côté des statistiques, la journée a été quasiment monopolisée par la France, avec la publication notamment du revenu disponible brut (RDB) des ménages (en hausse), des prix de production de l'industrie (stables), des prix à la consommation (en hausse), mais aussi du PIB au troisième trimestre (en hausse). Au niveau européen, le sentiment économique et la confiance des consommateurs ont reculé.

Sur les marchés, les actions n'ont pas été bradées pour ce Black Friday. Au CAC 40, Alstom (+4,08%) a une nouvelle fois tiré son épingle du jeu, suivi de Pernaud Ricard (+2,34%) et de Worldline (+2,11%).

A l'autre bout du palmarès, nous retrouvons Hermès (-0,31%), Publicis (-0,29%) et Axa (-0,28%).