Bourse

Sociétés

TARKETT : en tête du SBF 120 après la mise à jour de ses perspectives 2020

AOF - 29 septembre 2020


(AOF) - Tarkett a bondi de 27,93% à 11,61 euros et s'empare de la pôle position de l'indice SBF 120 au lendemain de la mise à jour de ses perpectives pour l'exercice 2020. Le spécialiste des revêtements de sol et des surfaces sportives a indiqué, lundi 28 septembre après la clôture des marchés, qu'il anticipe des résultats annuels supérieurs aux attentes du marché compte tenu des niveaux d'activité et du rythme de réduction des coûts depuis le début du troisième trimestre 2020.

Ainsi, le groupe prévoit désormais une marge d'Ebitda ajusté en 2020 globalement en ligne avec celle de 2019 (9,4% des ventes) et un levier financier inférieur à 3 à fin décembre. Il précise que l'objectif initial de levier pour 2020 (entre 1,6 et 2,6) avait été suspendu le 8 avril 2020 en raison du contexte du Covid-19.

A plus long terme, Tarkett ajoute qu'il prévoit d'atteindre une marge d'Ebitda ajusté supérieure à 12% en 2022.

Le levier financier est, de son côté, prévu entre 1,6 et 2,6 fois l'Ebitda ajusté à la fin de l'exercice 2021 et de l'exercice 2022.

Le groupe souligne que le niveau d'incertitude concernant la demande reste encore élevé et qu'il reste prudent sur la fin de l'année compte tenu du manque de visibilité. L'entreprise ajoute s'attendre à une baisse du chiffre d'affaires au second semestre 2020 globalement en ligne avec celle du premier semestre 2020. 

Aussi, Tarkett indique que dans les principales régions du groupe, la croissance organique devrait être supérieure à la croissance moyenne du PIB en 2021 et 2022.

Pour sa part, Jefferies réitère sa recommandation Sous-performer ainsi que son objectif de cours de 6,25 euros sur le titre. L'analyste souligne notamment que le bénéfice attendu meilleur que prévu semble être largement dû aux économies de coûts. Il met également en relief le fait que les ventes du troisième trimestre sont encore inférieures au niveau de l'année dernière dans la plupart des segments.

Si le groupe constate que la tendance des ventes au troisième trimestre est encore inférieure au niveau de l'année dernière dans la plupart des segments, il anticipe une baisse des coûts de plus de 60 millions d'euros. Plus de 45 millions liés aux actions structurelles et plus de 15 millions grâce à la chute des prix des matières premières.

La marge d'Ebitda ajusté du troisième trimestre 2020 est attendue supérieure à celle de l'année dernière (12,7% des ventes au T3 2019).

La société publiera les résultats du troisième trimestre 2020, le 28 octobre prochain après la clôture des marchés.