Bourse

Sociétés

TFF : premier semestre solide grâce au bourbon

AOF - 08 janvier 2019


(AOF) - TFF a réalisé au premier semestre 2018/2019 un résultat net part du groupe en hausse de 18% à 22,70 millions d'euros, soutenu par le pôle alcools, bourbon en tête. Le résultat opérationnel courant du fabricant de tonneaux s'est établi à 30,03 millions, en progression de 2,5%. L'Ebitda a atteint 33,76 millions, en hausse de 3,5%, faisant ressortir une marge sur Ebitda de 23,2%, contre 23,6% au premier semestre 2017/2018. Le groupe justifie ce bon niveau par la bonne orientation des marges du bourbon directement liée au développement de son activité.

Les ventes du pôle alcools sont ressorties à 52,8 millions, en croissance organique de 17,6%.

Avec désormais trois merranderies et une tonnellerie en activité, la division Bourbon poursuit son expansion avec une croissance supérieure à 60%.

La seconde tonnellerie devrait être opérationnelle dès le début de l'année 2020, doublant ainsi la capacité de production des outils actuels.

La division Whisky stabilise son niveau d'activité au cours du deuxième trimestre et le retour à la croissance est envisagé.

L'ensemble des métiers du pôle Vins affiche un niveau d'activité stable à 92,8 millions, une réelle performance au regard d'un millésime précédent particulièrement dynamique et précoce (+ 8,2%).

A l'exception des marchés américain et espagnol en léger retrait anticipé, la croissance des autres grandes régions viti-vinicoles reflète un environnement porteur au regard du volume de la récolte mondiale 2018.

Au final, le chiffre d'affaires semestriel total a atteint 145,56 millions, en hausse de 5,2%.

“Au-delà de l'exercice 2018/2019 dont les objectifs de croissance et de résultats sont confirmés avec un chiffre d'affaires attendu de l'ordre de 270 millions et une rentabilité opérationnelle toujours proche de 20 %, nous sommes tout à fait confiants dans les perspectives de croissance régulière et de rentabilité annoncées à horizon 2 et 5 ans compte tenu des investissements réalisés sur des marchés porteurs”, a commenté le président du directoire, Jérôme François.