Bourse

Sociétés

THALES va fournir des systèmes de lutte anti-mines à la Marine Nationale et à la Royal Navy

AOF - 27 novembre 2020


(AOF) - Cette année, Thales (+0,20% à 79,86 euros) déballe ses cadeaux de Noël en avance. Après avoir récemment décroché un juteux contrat de 1,5 milliard d’euros avec la marine allemande, le géant français vient de séduire la Marine Nationale et la Royal Navy avec des systèmes de lutte anti-mines. Thales va ainsi fournir 8 systèmes autonomes de déminage, soit 4 pour la France et 4 pour le Royaume-Uni. Si aucun montant n’a été dévoilé pour ce contrat, il représenterait plus de 300 millions d’euros pour Thales, selon nos informations.

Le deal a été signé à l'occasion du dixième anniversaire des accords de Lancaster House, qui renforcent la coopération franco-britannique dans le domaine de la défense.

Avec ses principaux partenaires (ECA Group, L3Harris et Saab), Thales assurera la livraison des systèmes aux deux forces navales à partir de 2022.

Cette commande correspond à la phase 2 du programme MMCM, qui vise à remplacer les chasseurs de mines traditionnels par des drones, limitant ainsi l'exposition des personnels au danger.

Les sous-systèmes développés pour le programme par Thales et ses partenaires incluent des drones de surface (USV) pour transporter et connecter les solutions, et un sonar de toute dernière génération (SAMDIS) offrant une capacité multi-vues en une seule passe (Single Path Multi View) pour la détection et la classification des menaces.

" Lors des essais en mer, les systèmes MMCM et leurs équipements ont couvert à ce jour l'équivalent de 30 000 terrains de football, parfois par une mer extrêmement agitée ", a expliqué Alexis Morel, le vice-président des activités sous-marines chez Thales.

" Pour les forces navales, c'est indéniablement un changement radical en termes de moyens dont elles disposeront pour lutter à l'avenir contre des menaces telles que les mines et les engins explosifs improvisés ", a-t-il ajouté.