Bourse

Sociétés

TOMTOM dérape après la perte du contrat Volvo

AOF - 16 octobre 2018


(AOF) - L'action TomTom est décidément sensible à toute perte de contrat ou à des contrats qui lui échappent. Après avoir perdu plus du quart de sa valeur mi-septembre en raison de la signature d’un partenariat entre Google et les constructeurs Renault, Nissan et Mitsubishi, qui incluait notamment la navigation par Google Maps, le spécialiste des outils d'aide à la navigation (GPS) souffre aujourd’hui de la perte du contrat Volvo, filiale du groupe chinois, Geely. Le titre TomTom a décroché de 14,94% à 6,102 euros à la Bourse d'Amsterdam.

Ce contrat de fourniture de contenus et de services de localisation et de navigation à Volvo avait été signé en 2016.

La perte de ce contrat a fait oublier des résultats meilleurs que prévu et un nouveau relèvement des objectifs 2018.

Cette année, TomTom anticipe un bénéfice par action ajusté d'au moins 35 cents contre environ 30 cents auparavant. Le chiffre d'affaires est, lui, anticipé à 850 millions d'euros, soit 50 millions d'euros de plus que prévu. Il avait déjà rehaussé ses prévisions en juillet.

Au troisième trimestre, le groupe a généré un bénéfice net ajusté en repli de 31% à 26,3 millions d'euros, soit 11 cents par action. L'Ebitda a pour sa part bondi de 76% à 62,40 millions d'euros, dépassant ainsi largement le consensus Reuters s'élevant à 41 millions d'euros. Les revenus ont augmenté de 0,5% à 219,7 millions d'euros.

TomTom a également annoncé avoir reçu d'importantes marques d'intérêt pour son activité télématique (solutions de gestion de flotte automobile), qu'il envisage de céder.