Bourse

Sociétés

TOTAL GABON pénalisé par la baisse du pétrole, mais dividende exceptionnel de 44 dollars par titre

AOF - 04 septembre 2020


(AOF) - Total Gabon a accusé au deuxième trimestre une perte nette de 51 millions d'euros, contre une perte de 8 millions au premier trimestre. La compagnie pétrolière a été pénalisée par la baisse des prix et de la production. Le chiffre d’affaires a reculé de 35% à 74 millions par rapport au premier trimestre. Le prix de vente moyen de la qualité de pétrole brut commercialisée par Total Gabon s'est élevé à 22,6 $/b au deuxième trimestre 2020, en baisse de 44% par rapport au premier trimestre 2020.

La baisse du prix de vente a été significative au mois d'avril, avant d'amorcer une remontée progressive sur les deux derniers mois du semestre, portée par l'évolution du prix du Brent et, en juin, par une forte amélioration du différentiel.

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon s'est élevée au deuxième trimestre 2020 à 25 400 barils par jour, en diminution de 9% par rapport au premier trimestre 2020.

Le conseil d'administration a décidé de convoquer à titre exceptionnel une assemblée générale ordinaire le lundi 21 septembre et de proposer la distribution d'un dividende de 44,44 dollars par action.